23/10/2009

19 au 23 octobre 2009

– « La Syrie veut ‘réviser ‘ l’accord d’association avec l’UE avant la signature » (22/10/2009) – Libération

L’Accord d’Association entre la Syrie et l’UE a rencontré ce jeudi un nouvel obstacle, délayant sine die la signature, alors que l’UE avait récemment accepté de mener à bout un accord que la Syrie semblait attendre avec impatience. Pour cause, la décision du président syrien Bachar al-Assad de ‘réviser’ l’accord dont la ratification été initialement attendue le 26 octobre. Le président syrien souligne un besoin d’efficacité en termes de coopération avec l’UE qui reste, selon lui, une question importante avant la signature de tout accord avec l’Union.

– « King highlights Jordan’s investment potential » (Le Roi souligne le potentiel d’investissement jordanien) (23/10/2009) – The Jordan Times

Le Forum d’Affaires Jordanien-Italien tenu cette semaine à Milan a été marqué par la présence de Sa Majesté Roi Abdullah et de son épouse Reine Rania, durant lequel le chef d’Etat jordanien s’est permis de souligner, outre l’importance pour la Jordanie de consolider les relations économiques avec ses partenaires européens, la nécessité de résoudre au plus vite la situation au Proche-Orient.

– « Le Koweït serait ‘fier’ d’avoir des Rafale » (21/10/2009) – Le Monde

Et si le Koweït venait en aide à l’aviation française ? Le Rafale, avion de chasse phare des forces aériennes françaises qui n’avait auparavant jamais été exporté faute d’intérêts d’investisseurs étrangers,  pourrait très bientôt faire parti de l’arsenal militaire koweïtien. La signature d’un contrat entre homologues français et koweïtien confirmerait en outre le récent rapprochement de la France et l’Europe avec les pays du Golfe.

– « Tunisia prepares for 23rd year of democracy, Ben Ali style » (La Tunisie se prepare pour une 23ème année de démocratie, dans un style Ben Ali) (22/10/2009) –Guardian

A 73 ans, Ben Ali semble se diriger vers un 5ème mandat à la tête de la République Tunisienne. Il devrait donc préserver sa place après 22 années passées à la présidence du pays – seuls le lybien Kadhafi  (40 ans) et l’égyptien Moubarak  (28 ans) ont passé plus de temps au pouvoir. Alors que la Tunisie est considérée comme l’un des pays les plus stable de la région – où l’égalité homme-femme et la laïcité sont fortement respectées – le pays est également marqué par un déficit démocratique important. Le régime répressif de ces deux décennies semble donc être parti pour rester.