22/01/2010

18 au 22 janvier 2010

– Obama admet que les Etats-Unis ont sous-estimé l’impasse israélo-palestinienne (Obama admits US underestimated Israeli-Palestinian deadlock) (22/1/2010) – The Guardian

Barack Obama a reconnu dans une interview avec le Time Magazine que son administration avait sous-évalué les obstacles politiques à la résolution du conflit israélo-palestinien. Le président américain pensait pouvoir faire pression sur le gouvernement israélien pour un arrêt de la colonisation, mais n’a pas pu obtenir de concessions majeures. Selon lui, les deux parties manquent de marge de manœuvre dans leur propre camp pour entrer en négociation. Obama a déclaré vouloir poursuivre les efforts afin de parvenir à définir ce que sont les intérêts profonds de chacun.

– Israël a échappé à la récession et s’apprête à rejoindre l’OCDE (21/1/2010) –Le Monde

Israël est pressenti pour rejoindre l’Organisation de la coopération et de développement économiques (OCDE) dans le courant de 2010. Angel Gurria, le secrétaire général de l’organisation souligne la manière dont le gouvernement israélien a bien géré la crise. Si le pays connait une croissance de 0,5 %, et un chômage et un déficit public plus faible que la moyenne de l’OCDE, certains points noirs subsistent : la corruption latente, la pauvreté des ménages Arabes-Israéliens et Juifs ultra-orthodoxes, et la faiblesse des investissements étrangers. La sécurité précaire, la peur de la réaction de certains Etats arabes ou des mouvements pro-palestiniens sont évoquée comme autant de raisons de cette dernière lacune.

– Le cas de Jared Malsin – expulsé par Israël (The case of Jared Malsin – expelled by Israel) (20/1/2010) – The Middle East blog (Al Jazeera.net)

Jared Malsin, journaliste américain à l’agence palestinienne Maan News a été expulsé d’Israël mercredi. Israël motive son acte par des raisons sécuritaires, tandis que Maan, soutenu par des journalistes internationaux, dénoncent un écartement pour des raisons politiques. Ayman Mohyeldin, journaliste à Al Jazeera met le doigt sur cette expulsion qui n’a pas fait les gros titres mais qui peut avoir des conséquences pour la liberté de la presse en Israël et dans les Territoires occupés.

– Algérie: placement sous contrôle judicaire du Pdg de Sonatrach confirmé(18/1/2010) – AFP

Le ministre algérien de l’Energie Chakib Khelil a annoncé le placement sous contrôle judiciaire de Mohamed Meziane, le Pdg de la Sonatrach, la plus importante société d’hydrocarbure algérienne. La presse avait annoncé l’inculpation de ce dernier la semaine passée suite à une enquête sur des malversations survenues dans la passation de marchés avec des bureaux d’études et des entreprises spécialisées dans la sécurité. Trois vice-présidents, ainsi que plusieurs cadre de la société ont quant à eux été placés sous mandat de dépôt. Le ministre Chakib Khelil a par ailleurs assuré que cette affaires n’affectait pas la production d’hydrocarbures par la Sonatrach.

– Les Frères Musulmans d’Egypte reçoivent un nouveau leader (Egypt’s Brotherhood gets new leader) (16/1/2010) – Al Jazeera.net (en)

La nouvelle tête égyptienne du mouvement, Mohammed Badie est connu pour être un fidèle du penseur islamiste radical Sayid Qutb, qui prônait la lutte armée pour imposer la loi islamique. Son élection fait suite à une querelle au sein du mouvement entre les conservateurs exigeant un renforcement de la ligne idéologique, et les modérés exhortant à un rôle public accru. Al Jazeera rappelle que malgré que le mouvement soit officiellement banni de la politique égyptienne, il détient près d’un cinquième des sièges au Parlement Egyptien par le biais de candidats indépendants.