26/02/2010

22 au 26 février 2010

– D’autres noms israéliens correspondent à la nouvelle liste de suspects à Dubaï (More Israeli names match new Dubai suspects list) (26/2/2010) – Gulf news

D’autres Israéliens ont été informés que leur identité avait été usurpée lors de l’assassinat du leader militaire du Hamas, Mahmoud Al-Mabhouh, à Dubaï. Une liste mise à jour de vingt-six suspects a en effet été établie par la police de l’émirat parmi lesquels douze Anglais, six Irlandais, quatre Français, trois Australiens et un Allemand. Les personnes concernées se sont toutes récemment établies en Israël. La police de Dubaï accuse le Mossad d’avoir mené l’assassinat, mais les autorités israéliennes démentent toujours. La sortie du Ministre israélien des Affaires Etrangères Avigdor Lieberman en réponse aux préoccupations des Européens a par ailleurs été remarquée : « Vous regardez trop de films de James Bond ».

– UE : les produits des colonies juives ne sont pas israéliens (EU: Goods made at Jewish settlements are not Israeli) (26/2/2010) – BBC news

La Cour de Justice Européenne a rendu jeudi un jugement concernant l’accès des produits des colonies juives de Cisjordanie au marché européen. Après avoir été saisie par la compagnie allemande de boissons, Brita, l’organe judiciaire a déclaré que les produits issus des colonies ne pouvaient bénéficier de l’exemption de taxe à l’importation dont bénéficient les produits israéliens, ou palestiniens. Les jugements de la Cour Européenne de Justice sont obligatoires pour ses Etats membres.

– L’ambition présidentielle d’El-Baradei se précise (25/2/2010) – France 24

Mohamed El Baradei a annoncé mardi la création d’une « Coalition nationale pour le changement ». Les rumeurs sur les ambitions présidentielles de l’ancien Secrétaire Général de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA) et Prix Nobel de la Paix (2005) semblent donc se confirmer. El Baradei a dit accepté de se lancer en politique à conditions qu’il y ait des élections libres et qu’il et d’autres se présentant comme lui indépendamment des partis, puissent s’y présenter. Le pouvoir s’est en effet prémuni contre la candidature de candidats indésirables en obligeant tout candidat indépendant à obtenir l’assentiment des 250 élus du Parlement. La popularité du Prix Nobel semble en tous cas en hausse au vu du millier de supporters venus l’acceuillir à l’aéroport à son retour en Egypte le 19 février, et aux 115 000 fans du groupe « Elbaradei for Presidency of Egypt_ 2011 » (El Baradei poour la Présidence de l’Egypte_2011) sur Facebook.

– Le Tribunal Russell sur la Palestine arrive à Barcelone (El Tribunal Russell sobre Palestina arriba a Barcelona) (25/2/2010) – Tribunal Russell sobre Palestina (blog – vidéo)

Pierre Galand (français) et Frank Barat (anglais) présentent la première session du Tribunal Russell sur la Palestine qui aura lieu à Barcelone du 1 au 3 mars 2010. La session de Barcelone s’attaquera aux « manquements de la Communauté européenne et des pays européens, qui permettent aujourd’hui  à Israël de violer un ensemble de règles du droit international, violations qui ont encore été amplifiées après la guerre de Gaza ». Plusieurs thèmes guideront les débats : le mur, le droit à l’autodétermination du peuple palestinien, le démantèlement des colonies, et les accords d’association entre l’UE et Israël. Le principe du Tribunal Russell se base sur l’espoir que «  les opinions publiques peuvent avoir une influence déterminante pour amener la communauté internationale (ONU, Etats-Unis, l’Europe, les pays arabes) à prendre des mesures pour forcer Israël à devenir un partenaire honnête dans une négociation de paix, pour une juste paix ».

>>>Les débats pourront être suivis en direct à partir du 1er mars à 10h surhttp://www.bcnsolidaria.tv/tv/

– Investissements, mémoire, Sahara occidental, liste noire… : Les mots crus de Ouyahia à Claude Guéant (23/2/2010) – Al Watan

Les relations entre l’Algérie et la France semblent chercher le chemin de la réconciliation après des mois de froid. Le Secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant rencontrait dimanche passé le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia. Selon Al Watan, ce dernier a tenu a abordé tous les sujets à la base de la discorde, avec en priorité la gestion de la mémoire coloniale qui envenime régulièrement les relations entre les deux pays. De son côté, l’émissaire de l’Elysée a affirmé la volonté ferme de Nicolas Sarkozy afin de trouver des solutions aux problèmes évoqués.