Proche-Orient entre espoirs de paix et réalités de guerre

AÏT-CHAALAL (Amin), KHADER (Bichara) et ROOSENS (Claude), Proche-Orient entre espoirs de paix et réalités de guerre, Bruxelles, Editions GRIP, 2010.

Les développements contemporains de la question israélo-palestinienne s’inscrivent dans une trame historique dense et complexe. Le poids de cette question et sa présence permanente au sein des préoccupations internationales depuis plus d’un demi-siècle incitent à étudier avec attention sa genèse et ses évolutions.

Vu les positions partisanes des principaux acteurs impliqués, il n’est guère facile de se forger une opinion nuancée. Sans nier le droit à une interprétation engagée, il importe, d’un point de vue scientifique, d’aborder l’examen de ces conflits et des processus en cours à partir des données brutes : textes, documents, statistiques, cartes.

Les diverses pièces du « puzzle » sont ensuite décryptées et liées entre elles par des textes d’analyse et de réflexion. Ce qui permet d’établir une cohérence et de donner une vision d’ensemble de la problématique.

L’ouvrage s’articule autour de quatre chapitres :
– Les circonstances historiques analyse les évolutions jusqu’en 1947.
– Le chemin complexe vers une perspective de conciliation traite de la période 1947-1991, de la résolution 181 sur le partage de la Palestine à la conférence de Madrid.
– Le processus de paix au Proche-Orient et sa destruction porte sur les évolutions depuis 1991.
– La question de Jérusalem s’intéresse au cas spécifique de la Ville sainte.
– La postface traite des premières étapes de la politique au Proche-Orient du président Barack Obama.

L’Institut MEDEA a été associé à la matinée de présentation du livre le 13 octibre 2010 >> voir notes.