12/05/2010

10 au 12 mai 2010

– Lieberman rejette la menace arabe de boycotter le sommet Méditerranéen(Lieberman dismisses Arab threat to boycott Mediterranean summit) (11/5/2010) –Haaretz

Le Ministre des Affaires Etrangères israélien Avigdor Lieberman a annoncé qu’il se rendrait au sommet Méditerranéen le 8 juin prochain à Barcelone, et ce malgré la menace de boycott arabe du sommet au cas où il serait présent. Selon Haaretz, des diplomates européens voient dans cette réaction arabe un renforcement de la position par rapport à Israël. En effet, A. Lieberman ne sera pas à la tête de la délégation israélienne puisque le Premier Ministre Netanyahou sera lui aussi présent. Le Ministre des Affaires étrangères espagnoles qui se rend cette semaine en Israël et en Syrie, tentera de changer les positions arabes afin d’empêcher l’échec annoncé du sommet.

– Consensus international contre l’Iran ? (10/5/2010) – Nouvelles d’Orient, blog d’Alain Gresh du Monde diplomatique

Alain Gresh analyse le « consensus international » sur des sanctions qui seraient prises contre l’Iran en juin. Il montre que de nombreux membres non permanents du Conseil de Sécurité dont la Turquie, mais aussi des pays comme le Brésil, le Liban, la Syrie ou encore le Qatar mènent en ce moment des négociations actives pour parvenir à un compromis satisfaisant avant la date butoir. Téhéran s’est pour l’instant montré plutôt favorable à une médiation de la Turquie et du Brésil sur le dossier. La Chine essaye quant à elle de minimiser la portée des sanctions, tandis que l’Union Européenne mais surtout les Etats-Unis soutiennent des sanctions dures contre l’Iran.

– Interdiction du Bikini : le système legal archaïque libanais n’accepte pas le port du bikini (Bikini ban: Lebanon’s archaic legal system means wearing bikini a no-no) (10/5/2010) – Telegraph

Au Liban, certaines lois datent encore des périodes Ottomane et française. Il en est ainsi de cette loi de 1941 qui interdit aux femmes de porter des maillots deux pièces ou d’aller à la plage. L’amende s’élève d’ailleurs à 250 livres syro-libanaises, une monnaie qui n’existe plus. Même si cette interdiction peut paraître en accord avec certaines tendances conservatrices à l’œuvre dans les sociétés arabes aujourd’hui, elle révèle surtout le caractère statique du système légal libanais, surtout en ce qui concerne les lois sur le statut personnel.

– Les pourparlers indirects au Proche-Orient s’ouvrent sur un malentendu(9/5/2010) – Le Monde avec AFP et Reuters

Les Etats-Unis ont mis en garde les parties israéliennes et palestiniennes qu’elles seraient tenues responsables en cas de tentatives pour saper les négociations. Le porte-parole du Département d’Etat Philip Crowley a assuré que les deux parties avaient fait des efforts, Mahmoud Abbas de ne pas jouer la provocation et Benjamin Netanyahou d’arrêter la construction à Ramat Shlomo – ndlr colonie israélienne de la périphérie de Jérusalem Est. Néanmoins un officiel israélien a tout de suite démenti cet engagement supposé du Premier Ministre, montrant dès le départ la fragilité du processus.