After the Berlin Conference (1884 – 1885), the Spanish established themselves on the coast of Western Sahara by establishing a protectorate in 1884. In 1956, Morocco claimed sovereignty over this territory based on historical rights. Dismembered by colonization, Morocco wanted to rebuild a national entity under the « Greater Morocco » gathering all the lands formerly under Moroccan rule. Then in 1963, the Spanish Sahara was included on the list of territories under Chapter XI of the UN Charter. (suite…)

 

Après la conférence de Berlin consacrée au « partage de l’Afrique », les Espagnols se sont implantés sur la côte du Sahara occidental en instituant un protectorat en 1884. Dès 1956, le Maroc réclama la souveraineté sur ce territoire en se fondant sur des droits historiques. Disloqué par la colonisation, le Maroc veut reconstituer une entité nationale dans le cadre du « Grand Maroc » rassemblant toutes les terres autrefois sous domination marocaine. Puis, en 1963, le Sahara espagnol fut inscrit sur la liste des territoires non autonomes relevant du chapitre XI de la charte des Nations Unies. (suite…)

 

– Interview of Charles-Ferdinand Nothomb, (21/06/2010), Réalité

In this interview, conducted by Azza Turki for Tunisian weekly « Reality », Charles-Ferdinand Nothomb, vice president of European Movement International (EMI), provides his opinion about the North-South dialogue.
Mettre PDF – avec lien

– East Jerusalem Building Plan Advances, (21/06/2010), NewYork Times

The demolition plans are cruising in Jerusalem. They concern Silwan, an Arab neighborhood. This reminds us that even in the current context of tension, the settlement policy is pursued by Israel. This only aggravates the situation and makes weak the efforts of indirect negotiations which are already low.

– The Arabic language murdered, (L’arabe, langue assassinée…), (22/06/2010), France24

The campaign « Do not kill your tongue » is conducted in Lebanon following the finding of the Arabic language’s collapse. The association « Amr Fiil », with the Arab Thought Foundation, wishes to educate young people in their mother tongue to make them aware that it is important to practice it. In a globalized world, the Arab countries want to protect their language but also promote it.

– Palestinians in Lebanon: Righting a wrong, (22/06/2010), Arab News

Ramzy Baroud , the editor of PalestineChronicle.com, explains the debate which takes place in Lebanon about Palestinians refugees. Approximately 400,000 Palestinians live in Lebanon refugee camps without basic civil rights. Lebanon wants to move forward in providing a status and basic rights, including property rights. The proposal presented by the Progressive Socialist Party is both supported by the party of Saad Hariri and Hizbullah.

– Tension in Khartoum, (23/06/2010), Asharq alawsat

Sudan is marked by a climate of sensitivity. Since the elections, one major concern is the referendum for the South. All the signs give the impression that the outcome will be in favor of secession and the creation of a new state. The country is concerned about the secession’s consequences: Sudan will lose a part of its territory and would have to adapt itself by adopting new administrative reforms.

– Q8Oils installs new storage tanks at its Antwerp blending plant, (24/06/2010), Press release

Kuwait Petroleum International lubricants (Q8Oils) will inaugurate 24 new oil storage tanks on the site of its Antwerp lubricant blending plant. The tanks have a storage capacity of 36 million litres and replace the old tanks which have been dismantled and removed from the site. The plant, situated in the southern part of the city of Antwerp, on the banks of the river Scheldt, is very important for Q8Oils. The strategic link to the sea and its central location in Europe makes Belgium an important trade partner for the Kuwaitis.

 

 

– Interview de Charles-Ferdinand Nothomb, (21/06/2010), Réalité

Dans cette interview réalisée par Azza Turki pour l’hebdomadaire tunisien « Réalités », Charles-Ferdinand Nothomb, vice-président du Mouvement Européen International (MEI), apporte son éclairage sur le dialogue Nord-Sud.
Mettre PDF – avec lien

– Les plans de chantiers à Jérusalem-Est avancent, (East Jerusalem Building Plan Advances), (21/06/2010), NewYork Times

Les plans de démolition  à Jérusalem Est avancent. Ils concernent Silwan, un quartier arabe disputé. Cela nous rappelle que même dans le contexte actuel de tension, la politique de colonisation est poursuivie par Israël. Cela ne fait qu’aggraver encore plus la situation en freinant les efforts de négociations indirectes qui sont déjà faibles.

– L’arabe, langue assassinée… (22/06/2010), France24

Une campagne “Ne tue pas ta langue” est menée au Liban suite au constat de l’affaissement de la langue arabe. L’association « Fiil Amr » avec la Fondation de la pensée arabe désirent sensibiliser les jeunes à leur langue maternelle pour leur faire prendre conscience qu’il est important de la pratiquer. Dans un monde globalisé, les pays arabes souhaitent protéger leur langue mais surtout la promouvoir.

– Palestinien au Liban : le redressement d’un tort (Palestinians in Lebanon: Righting a wrong), (22/06/2010), Arab News

Ramzy Baroud , éditeur du PalestineChronicle.com, nous explique le débat qui a lieu en ce moment au Liban à propos des réfugiés Palestiniens. En effet, environ 400 000 palestiniens vivent au Liban dans des camps de réfugiés, sans avoir de droits civiques de base.   Le Liban désire faire avancer les choses en accordant ces droits fondamentaux, dont le droit de propriété : la proposition présentée par le parti socialiste progressiste est à la fois soutenu par le parti de Saad Hariri et par le Hezbollah.

– Tensions à Khartoum (Tension in Khartoum), (23/06/2010), Asharq alawsat

Le Soudan est marqué par un climat délicat. Depuis les élections, l’une des préoccupations majeures est le referendum pour l’indépendance du Sud. Tous les signes donnent l’impression que le résultat sera en faveur de l’indépendance et la création d’un nouvel Etat. Le pays est préoccupé par les conséquences d’une sécession : le Soudan perdra une partie de son territoire et s’y adapter en adoptant de nouvelles réformes administratives.

– Q8Oils installe de nouveaux réservoirs dans son usine d’Anvers, (Q8Oils installs new storage tanks at its Antwerp blending plant), (24/06/2010), Communiqué de presse

Kuwait Petroleum International lubricants (Q8Oils) inaugure 4 nouveaux réservoirs de stockage de pétrole sur le site de son usine d’Anvers. Ces nouveaux réservoirs ont une capacité de stockage de 36 millions de litres. L’usine, située dans la partie sud de la ville d’Anvers, sur les rives de l’Escaut, est très important pour Q8Oils. Le lien stratégique avec la mer et sa situation centrale en Europe fait de la Belgique un partenaire commercial important pour les Koweïtiens.

 

Et si la résistance pacifique économique constituait l’arme la plus efficace et consensuelle au Proche-Orient ?

La campagne Karama soutenue par le fonds Al-Karameh (« dignité ») a été récemment lancée afin d’organiser le boycott des produits issus des colonies implantées illégalement dans les Territoires Palestiniens. Il s’agit tout simplement de ne pas favoriser le développement de ces colonies en faisant prospérer leur économie et les zones industrielles qui y sont rattachées. (suite…)

 

What if the peaceful economic resistance was the most effective and consensual weapon in the Middle East?

Karama campaign backed by Al Karameh (dignity) fund was recently launched to organize the boycott of products from illegal settlements in the Palestinian territories in order to avoid the economic development of these settlements. (suite…)

 

– La Méditerranée en état de désunion, (14/06/2010), Le Monde

Andrea Canino, président du Mediterranean Business Council-EcoMed, nous explique quels sont les principaux défis de l’Union pour la Méditerranée aujourd’hui.  La désunion de la Méditerranée est due à plusieurs facteurs mais l’enjeu majeur est de relancer la coopération régionale en optant pour la meilleure solution : celle de l’investissement des entreprises privées.

– La Turquie refuse une commission créée par Israël pour enquêter sur l’attaque du « Mavi Marmara », (15/06/2010), turquieeuropenne.eu (Source : Ovipot)

La commission proposée par Israël pour enquêter sur l’attaque du 31 mai 2010 est refusée par la Turquie. En effet, cette commission n’est ouverte qu’à deux personnalités étrangères alors que pour une attaque menée dans les eaux internationales, il est plus que nécessaire d’avoir une commission impartiale tel que l’a proposé le Conseil de Sécurité de l’ONU. Le refus d’Israël d’accepter une enquête internationale catalyse la détérioration de ses relations avec la Turquie, qui envisage la possibilité de couper les liens diplomatiques avec l’Etat hébreu.

– Proposition de résolution commune sur l’opération militaire israélienne contre la flottille humanitaire et le blocus de Gaza, (16/06/2010), Europarl.eu

Le parlement européen, après un débat et un vote, a adopté à une large majorité une proposition de résolution commune sur « l’opération militaire israélienne contre la flottille humanitaire et le blocus de Gaza ». Cette décision est complémentaire à la position du Conseil de Sécurité de l’ONU : les parlementaires européens demande une enquête internationale et impartiale sur cette attaque, ainsi que l’allégement du blocus de Gaza.

– Les activistes des droits de l’Homme critiquent la réaction du gouvernement au rapport sur le trafic humain, (Rights activists criticize government reaction to human trafficking report), (17/06/2010), The daily news Egypt

L’Egypte est une plaque tournante pour le trafic de femmes et d’enfants venus d’Europe de l’Est, Ukraine et Russie, destinés à arriver en Israël. Le rapport du Département d’Etat américain sur le trafic humain évalue entre 200 000 et 1 millions de personne, femmes, enfants exploités en Egypte.
Le gouvernement égyptien, dont le rapport fait état des mesures positives qui ont été prises, réfute ce rapport et « les allégations des ONG ».

 

 

– The desunity of Mediterranean (La Méditerranée en état de désunion), (14/06/2010), Le Monde

Andrea Canino, President of the Mediterranean-ECOMED Business Council, presents the Union for the Mediterranean’s main challenges today. The disunity of the Mediterranean is due to several factors but the major challenge is to boost regional cooperation in choosing the best solution which is private business investment.

– Turkey refuses a commission established by Israel to investigate « Mavi Marmara »’s attack,  (La Turquie refuse une commission créée par Israël pour enquêter sur l’attaque du « Mavi Marmara »), (15/06/2010), turquieeuropenne.eu (Source : Ovipot)

The commission proposed by Israel, to investigate the attack of May 31, is denied by Turkey. Indeed, the commission is only opened to two foreign dignitaries while for an attack in international waters, it is necessary to have an impartial commission as what was proposed by the Security Council of the UN. Israel’s refusal to accept an international inquiry catalyzes the deterioration of its relations with Turkey, which envisages the possibility of cutting diplomatic links with Israel.

Joint motion for a resolution, (16/06/2010), Europarl.eu

The European Parliament adopted, by a large majority, a joint resolution on « the Israeli military operation against the humanitarian fleet and the blockade of Gaza. » This decision complements the Security Council of the UN’s position: MEPs are asking for an impartial international investigation into the attack, and a relaxing of Gaza’s blockade.

– Rights activists criticize government reaction to human trafficking report, (17/06/2010), The daily news Egypt

Egypt is a hub for human trafficking, especially of women and children coming from Eastern Europe, Ukraine and Russia, who are supposed to arrive in Israel. The report on human trafficking published by the US Department of State estimated that between 200,000 and 1 million people, women, children are exploited in Egypt.
The report refers to positive steps taken by the Egyptian government but Egypt rejected this report and «undocumented allegations of non-governmental organizations”.

 

 

Since the Israeli raid on a humanitarian fleet, which has taken the lives of nine people on Monday, the media go wild, public opinion is shocked, and networks of solidarity with the Palestinian people are mobilizing. According to most, one thing is certain: the status quo is no longer possible. At the announcement of the tragedy that occurred in international waters off the coast of the Gaza Strip, the condemnations were quick to come from the Turkish, Arab, European and American governments. But if Ankara and the members of the Arab League did not hesitate to underline the responsibility of Israel, Western capitals have been much more cautious. The Europeans largely condemned the action but few dared to point clearly at the Israeli responsibility. (suite…)

 

As we begin a new round of negotiations for an EU-Libya agreement, the Libyan government ordered to the United Nations refugee agency to leave the country.  (suite…)