23/07/2010

19 au 23 juillet 2010

– Un Arabe jugé coupable de viol après avoir eu une relation sexuelle consentant avec une Juive (Arab guilty of rape after consensual sex with Jew) (21/7/2010) – The Guardian

Sabbar Kashur, 30 ans, Palestinien, a été condamné à 18 mois de prison pour avoir, selon le tribunal, commis un viol par tromperie. Il a en effet entretenu une relation avec une juive à qui il a fait croire qu’il était juif. Gidéon Levy réagit dans Haaretz en posant cette question : si l’homme était juif et s’était fait passé pour arabe pour dormir avec une femme arabe, aurait-il été accusé de viol (He impersonated a humanHaaretz, 22/7/2010).

– Gaza: le blocus assoupli, les affaires reprennent – un peu (21/7/2010) – Le Nouvel Observateur

A l’occasion de la visite à Gaza de la Haute Représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton, le Nouvel Obs enquête sur les conditions économiques dans le territoire depuis l’allègement du blocus par Israël. Certaines activités reprennent peu à peu, mais l’économie ne pourra pas se relever tant que l’exportation sera empêchée par le blocus.

– Pourquoi les Palestiniens ne tiendront pas d’élections, ne fut-ce que pour l’instant (Why Palestinians will not hold elections, at least for now)  (21/7/2010) –Arab Reform Bulletin

Omran Risheq, écrivain palestinien, souligne les causes du report des élections locales palestiniennes au mois de juin dernier. D’une part, le Fatah n’est toujours pas venu à bout des dissensions internes qui le divisent. D’autre part, il n’a pas réussi à créer une coalition nationale autour de lui, tous les partis essayant de capter l’électorat insatisfait. Ce contexte laissait donc le Fatah devant deux choix, soit annuler les élections prévues, soit voir se reproduire le scénario de 2006. L’auteur ne voit pas de solutions dans le futur proche. Selon lui, “ le système politique palestinien entre dans une période de stagnation caractérisé par un gouvernement autoritaire et policier, que ce soit en Cisjordanie ou à Gaza ».

– Belgique-Maroc pour 12 euros (20/7/2010) – La Libre Belgique

La société de télécommunication belge Belgacom lance une nouvelle voie pour transférer de l’argent via les téléphones portables vers le Maroc. Didier Bellens, CEO, explique que le « téléphone portable est une solution idéale dans les pays où le réseau bancaire est moins développé qu’en Europe ». Belgacom entend ainsi concurrencer une société comme Western Union avec de plus faibles commissions.

– En signe de réchauffement des relations, le Ministre des Affaires étrangères turc aurait rencontré le chef du Hamas (In sign of warming ties, Turkey FM reportedly meets Hamas chief) (20/7/2010) – Haaretz

En visite à Damas lundi, Ahmet Davutoglu aurait rencontré le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, installé dans la capitale syrienne. Les deux hommes auraient discuté des façons de briser le siège de Gaza, des efforts de réconciliation palestiniens et des requêtes de la Turquie suite aux événements de la flotille. Le Ministre des Affaires étrangères turc a également rencontré le Président syrien Bachar al-Assad avec qui il a abordé les mêmes thèmes, ainsi que celui d’une médiation turque lors d’éventuelles négociations entre la Syrie et Israël.

– L’interdiction du niqab en Syrie fait partie d’un clash au sein de l’Islam lui-même (Syria’s niqab ban is part of a clash within Islam itself) (19/7/2010) – The Guardian

La Syrie interdit désormais le port du niqab aux professeurs des écoles publiques. Selon Faisal al Yafai le cas syrien illustre bien le débat qui agite aujourd’hui le monde musulman tout entier : celui du rapport entre le personnel et le politique. Le gouvernement syrien craint que la religiosité croissante dans la société ne mette en danger son pouvoir autoritaire et séculaire. L’auteur doute néanmoins qu’une telle interdiction politique d’un choix lié à la sphère personnelle –identique à celle qu’a récemment connu la France – soit de nature à améliorer la situation.