02/07/2010

Assemblée des citoyens et des citoyennes de la Méditerranée (ACM) : « Dialogues méditerranéens : institutions et citoyenneté en méditerranée »

Les 2-3 et 4 juillet, se rassemblait la première Assemblée des citoyens et des citoyennes de la Méditerranée intitulée « Dialogues méditerranéens : institutions et citoyenneté en méditerranée ».

L’ACM est conçue comme un espace de dialogue permanent entre les sociétés – avec toutes leurs composantes – du bassin méditerranéen. Il s’agit d’un processus à long terme qui rassemble les différents acteurs de la société – mouvements citoyens, institutions publiques et privées, entreprises, associations, syndicats, experts, universités, centres de recherche, etc.

Elle repose sur l’action de cercles de citoyens autour du bassin méditerranéen et est encadrée par une coordination et un conseil consultatif.
Les trois jours de rencontre ont permis des discussions en profondeur entre citoyens méditerranéens et institutions sur les thèmes suivants :

  • Penser l’espace méditerranéen.
  • La citoyenneté en méditerranée, droits et responsabilités.
  • Construction d’un espace durable de paix : y a-t-il des conditionnalités préalables ?
  • Les défis actuels et futurs en Méditerranée : La responsabilité individuelle et collective des citoyens.

Les conclusions tirées de cette première assemblée donnent déjà une base solide de travail et de réflexion aux cercles de citoyens préexistants et à venir.

Cette rencontre a été organisée par le CERAI, le Mouvement Européen International et l’Université Européenne de Tirana avec l’appui de la Fondation Charles Léopold Mayer, Casa Mediterráneo et Casa Árabe. L’Institut MEDEA a apporté un soutien scientifique à l’initiative.