20/08/2010

16 au 20 août 2010

– Israéliens et Palestiniens reprennent les pourparlers, selon des sources officielles (Israelis and Palestinians to Resume Talks, Officials Say) (20/8/2010) –New York Times

Le NY Times annonce la prochaine reprise des négociations directes entre Palestiniens et Israéliens, sous les auspices du Quartet (ONU, UE, Etats-Unis et Russie). La diplomatie américaine, et les efforts incessants de l’envoyé spécial pour le Moyen-Orient George Mitchell semblent avoir porté leurs fruits. Les Palestiniens semblent avoir été rassurés par la garantie d’un accord endéans l’année, tandis que les Israéliens ont réussi à éviter l’application de toute précondition aux négociations, y compris un prolongement du moratoire partiel sur la colonisation, moratoire qui prend fin le 26 septembre.

– Le Libyen de Lockerbie fête l’anniversaire de sa libération (20/8/2010) – Le Figaro

Abdelbasset al-Megrahi s’apprêterait à fêter le premier anniversaire de sa libération, lors d’une fête organisée par le fils de Kadhafi, Seif al-Islam. La nouvelle provoque des remous en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. En effet, Tony Blair avait été accusé d’avoir négocié la libération du libyen coupable des attentats de Lockerbie contre un contrat en Libye pour BP. Les Etats-Unis, dont la majorité des victime de l’attentat étaient originaires, sont d’autant plus concernés que BP est déjà dans le collimateur du Sénat pour la catastrophe pétrolière du Golfe du Mexique.

– Les Frères Musulmans divergent des autres groups d’opposition en ce qui concerne la stratégie préélectorale (Muslim Brotherhood differs with opposition over pre-election strategy) (19/8/2010) – Al Masry Al Youm

Mercredi soir, une réunion entre les leaders des différents groupes et partis d’opposition a été convoquée par les Frères Musulmans. Au terme de la soirée pourtant, on pouvait noter la difficulté des parties à se mettre d’accord sur une stratégie préélectorale commune. La question principale porte sur la participation aux élections. La plupart semblent s’être accordé sur la condition de « Pas d’élections sans garanties » de la possibilité de tous à se présenter. Les Frères Musulmans, dont le poids électoral est le plus important mais qui ne peuvent se présenter en une formation politique, sont soupçonnés par les autres formations de vouloir boycotter les élections.

– Un juge saoudien demande aux hopitaux de paralyser un homme (Saudi Arabian judge asks hospitals to paralyse man) (19/8/2010) – the Guardian

Un juge saoudien aurait demandé l’avis de plusieurs hôpitaux du royaume quant à la possibilité d’infliger une paralysie à un homme. Ce dernier avait provoqué la paralysie d’un autre homme lors d’une bagarre il y a plus de deux ans. Cet épisode illustre l’application de la sharia en Arabie Saoudite, où la loi « œil pour œil » est parfois appliquée. Le roi Abdallah tente souvent de mettre un frein aux idéologies extrêmes utilisées par les autorités religieuses.

– La soldate qui humiliait les Palestiniens (18/8/2010) – Courrier International

En début de semaine, des photos postées par une soldate israélienne sur son profil Facebook étaient révélées aux médias. Eden Abergil a intitulé l’album « L’armée, le plus beau moment de ma vie », et y pose avec des prisonniers palestiniens aux mains entravées et aux yeux bandés. Ces photos rappellent celles prises en 2004 à la prison d’Abu Graïb par une soldate des troupes US. La presse israélienne a réagi de manière virulente face à cette révélation, soulignant pour la plupart des journaux cette culture de déshumanisation de l’Autre née de l’occupation et de plus en plus courante chez les jeunes faisant leur service militaire.