06/08/2010

2 au 6 août 2010

– Inventer des sous-français, jeu dangereux de Nicolas Sarkozy. (01/08/2010) – Rue89

Par sa déclaration du 30 juillet à Grenoble, préconisant de retirer la nationalité française à « toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un fonctionnaire de police, d’un militaire de la gendarmerie ou de toute personne dépositaire de l’autorité publique », Nicolas Sarkozy risque de créer une classe de sous-français. L’auteur doute que ce genre de mesures fera diminuer la violence et la délinquance mais se demande si elle ne renforcera pas le communautarisme et divisera encore un peu plus la France.

– Assaut contre la flotille : Israel accepte de participer à la commission internationale demandée par l’ONU (03/08/2010) – Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT)

L’acception de cette commission internationale confirme donc une évolution constante d’Israël. Ce recul après l’intransigeance affichée par Netanyahou il y a quelques semaines, montre la volonté du gouvernement de redoré son image et celle de son pays et surtout de ne pas détériorer encore plus les relations avec son seul allié dans la région, la Turquie. La pression de la communauté internationale, qui désire imposer de nouvelles sanctions à l’Iran, a certainement joué dans la balance. Cette acception est certainement une victoire pour le gouvernement turc et sa diplomatie.

– Israel et la Turquie font un florissant business (Turkey and Israel do a brisk business) (04/08/2010) – The International Herald Tribune

Malgré l’incident de la flottille et les tensions actuelles entre la Turquie et Israël, le business entre les deux pays ne semble pas en pâtir, excepté peut être dans le secteur du tourisme. Cela ne se ressent même pas en matière militaire car, selon le président du Israel Turkey Business Council, le pragmatisme l’emporte toujours. Aucun contrat militaire n’a pour l’instant été annulé du côté turc. Les pays ont des intérêts convergents et ont donc besoin l’un de l’autre.

– Robert Fisk: Les tensions Israélo-libanaises s’embrasent après une escarmouche qui fait quatre morts (04/08/2010) (Robert Fisk : Isreal-Lebanon tensions flare after skrimish leaves four dead) – the Independent

Un arbre peut-il être le déclencheur d’une guerre au Moyen-Orient ? La réponse a failli être positive après l’escarmouche qui s’est produite entre des soldats israéliens et libanais et qui a causé la mort de cinq personnes. Cet incident à la frontière libano-israélienne – frontière dont personne ne semble connaître la localisation exacte – prouve que la tension y est à son comble depuis la guerre de 2006. Cette situation persistera tant que les vraies causes des tensions ne seront pas réglées.

– Le Hezbollah accuse Israël d’avoir tuer Rafic Hariri (04/08/2010) –NouvelObs.com

Alors que le Tribunal Spécial pour le Liban (TSL) s’apprête sans doute à mettre en cause des responsables du Hezbollah dans l’assassinat du premier ministre Rafic Hariri en février 2005, Hassan Nashrallah a affirmé dans un discours qu’il possédait des preuves de l’implication d’Israël dans cet assassinat. La perspective d’une mise en cause du Hezbollah, acteur incontournable de la politique libanaise, fait craindre un renouvellement des violences à caractère confessionnel de mai 2008. La semaine dernière, le président syrien Bachar al-Assad et le roi Abdallah d’Arabie saoudite s’étaient rendus au Liban dans le but justement d’apaiser les tensions nées de cette annonce.