05/11/2010

1 au 5 novembre 2010

– The end of Christianity in the Middle East? (La fin du Christianisme au Moyen-Orient?) (2 novembre 2010) – Foreign Policy

La célébration chrétienne de la Toussaint en Irak a été marquée par un incident tragique, dimanche soir, dans lequel 53 personnes ont été tuées par un attentat-suicide contre une église chaldéenne dans le centre de Bagdad. Les terroristes, des militants de l’Etat Islamique d’Irak, une organisation liée à Al-Qaïda en Irak, ont revendiqués l’attentat et on demandé la libération immédiate des deux femmes musulmanes vraisemblablement retenues dans des monastères coptes en Egypte. C’est l’une des attaques les plus violentes contre la communauté chrétienne irakienne, symbolisant la discrimination croissante subie par la communauté chrétienne en Irak. Cet événement dramatique va sûrement nourrir l’exode chrétien de l’Irak et pourrait bien représenter la goutte d’eau de trop pour cette communauté minoritaire.

 

– Saudi Arabia’s shadowy connection (Les connections de l’ombre de l’Arabie Saoudite) (1 novembre 2010) – BBC News

Les services de renseignement du Royaume d’Arabie Saoudite se sont avérés clés dans la prévention cette semaine d’attaques contre des avions de fret. Les informations dévoilées aux services d’intelligence britannique, américain et des Emirats Arabes Unis concernant le risque d’attentats terroristes contre des avions à destination de l’Occident semblent avoir été recueillies auprès de détenus saoudiens, membres de la branche saudienne d’Al Qaida de la Péninsule Arabique. L’Arabie Saoudite est maintenant un pays dans lequel Al Qaida opère difficilement, mais les méthodes utilisées pour l’obtention de tels résultats restent fortement critiquées d’être employées trop souvent  au détriment des droits de l’homme.

 

– Israel halts UK talks over arrest fears (Israel arrête les discussions avec le Royaume Uni par peur d’arrestations) (3 novembre 2010) – Arab News

Les réunions stratégiques tenues régulièrement au Royaume-Uni entre les délégations britannique et israélienne ont été mises en suspend. Israël semble en effet craindre une possible arrestation de sa délégation par des militants pro-palestiniens qui accusent Israël de crime de guerres. La suspension de ces réunions survient au moment d’une visite du Ministre des Affaires Etrangères britannique, William Hague, et met en évidence une frustration croissante d’Israël vis-à-vis l’échec de la Grande-Bretagne à abroger les lois qui permettent des poursuites judiciaires privées pour crimes de guerre contre des dignitaires étrangers.

 

– GCC halts global free trade talks (GCC arrête les négotiations de libre échange) (5 novembre 2010) – Gulf News

Les négociations d’accords de libre-échange entre le CCG et ses partenaires potentiels tels que l’UE seront temporairement stoppées, en attendant les résultats d’une étude réalisée afin d’évaluer la faisabilité de ces accords. Les résultats de cette étude ne sont pas attendus avant mars 2011. D’ici là, le commissaire européen au commerce espère relancer ces pourparlers lors d’une visite dans le Golfe organisée avant la fin de l’année. Néanmoins, les négociations entre l’UE et le CCG, qui ont été lancées il y a plus de deux décennies, se trouvent dans une impasse autour de la question des droits à l’exportation. Quel que soit le résultat de l’étude sera, une issue positive aux négociations UE-CCG de libre-échange semble toutefois un objectif difficile à atteindre.