18/02/2011

14 au 18 février 2011

– Le gouvernement palestinien démissionne (Palestinian cabinet resigns)
14/02/2011 – Al Jazeera

Le gouvernement palestinien dirigé par Salem Fayyad a démissionné ce lundi et ce dernier a été renommé pour former un nouveau gouvernement par le Président Mahmoud Abbas. Cette démission intervient dans un contexte de changements profonds dans le monde arabe et suite à la publication des Palestine Papers qui ont fortement affaibli le Fatah.

– L’opposition chiite suspend sa participation au Parlement
15/02/2011 – France 24

Le bloc chiite du Parlement bahreïni a annoncé, mardi, suspendre sa participation à l’Assemblée majoritairement sunnite pour protester contre la répression sanglante qui s’abat sur les manifestants antigouvernementaux. Les chiites s’estiment discriminés au niveau de l’emploi, des services sociaux comme l’habitat et des services publics fournis à leurs villages et réclament des réformes.

– Les libertés en Algérie : Les grandes capitales préoccupées
15/02/2011 – El Watan

Après le département d’Etat américain, le Parlement européen et le ministère allemand des Affaires étrangères, c’était au tour, hier, du Quai d’Orsay de dénoncer la répression qui s’est abattue sur la société et d’appeler les autorités algériennes à respecter le droit de l’opposition d’organiser des marches de protestation.L’attitude qu’adopteront les autorités tout autant que les services de sécurité durant la marche populaire qui aura lieu samedi prochain à Alger nous permettra de savoir dans quel état d’esprit est actuellement le pouvoir et, surtout, comment il a décrypté les discours tenus sur l’Algérie par les grandes capitales occidentales.

– Un air de révolte aussi sur la Libye de Kadhafi
17/02/2011 – L’Humanité

Un appel à faire de ce jeudi 17 février une « journée de colère » en Libye circule sur Facebook depuis quelques semaines. Mais ce sont les arrestations de militants et la répression des jours précédents qui ont véritablement mis le feu au poudre et poussé à la mobilisation. Les Libyens sont appelés à manifester pour la liberté d’expression et contre la corruption?.

– Nouvelles manifestations au Yémen, un mort à Aden
18/02/2011 – Le Nouvel Obs

Les organisateurs du mouvement ont appelé sur Facebook et Twitter à un « Vendredi de colère » après la prière du Vendredi. Dans les principales villes du pays, Sanaa, la capitale, Taiz et Aden, des milliers de personnes ont répondu à cet appel en descendant dans les rues. Les manifestations au Yémen sont entrées vendredi dans leur deuxième semaine. Inspirés par les mouvements de contestation en Tunisie et en Egypte, les protestataires réclament le départ d’Ali Abdallah Saleh au pouvoir depuis 32 ans.