15/07/2011

10 au 15 juillet 2011

Israël est incapable de gérer l’activisme non-violent Palestinien (Israel is unable to cope with non-violent Palestinian activism)

14/7/2011 – Mondoweiss

Abir Kopty souligne les réactions inappropriées d’Israël face aux initiatives non-violentes entreprises par les Palestiniens et leurs supporters : flottille, flytille, campagne BDS, manifestations hebdomadaires contre le mur, campagne pour la reconnaissance de l’Etat palestinien…. Selon elle, en réagissant ainsi, Israël est en train de se frapper la tête contre le mur et ne parvient pas à comprendre qu’ « à cette bataille, il va perdre ».

 

Egypte: la revolution inachevée (Egypt: The unfinished revolution)

14/7/2011 – Al Jazeera (émission : Empire)

A l’heure où la révolution égyptienne vit un moment décisif (voir édito du 15 juillet 2011), l’émission Empire d’Al Jazeera revient sur les évolutions du mouvement depuis le 25 janvier et le premier rassemblement sur la place Tahrir. Des images de l’actualité des six derniers mois sont mis en miroir avec les commentaires des intervenants sur le plateau : Saad Eddin Ibrahim, fondateur du Centre Ibn Khaldoun et auteur de «L’Egypte, l’Islam et Démocratie », Nawal El Saadawi, activiste et auteur de «Zeina », Essam El-Erian, vice-président du Parti de la Liberté et la Justice, Max Rodenbeck, correspondant Moyen-Orient pour The Economist.

 

Maroc : le Mahkzen, les baltaguis et les irréductibles du 20 février

12/7/2011 – Le Monde

Le référendum du 1er juillet dernier a approuvé le texte de la nouvelle constitution avec 98% de voix des Marocains s’étant déplacés aux urnes. Le pouvoir marocain, ou Makhzen, semble mieux s’en sortir que ses voisins face aux vagues de contestations nées avec le printemps arabe. Mais un malaise persiste du fait non seulement d’un taux d’approbation « hassanien » – pour ne pas dire stalinien – mais aussi les manifestations de baltaguis payés par le régime, l’intervention des imams en faveur du ‘oui’ et le peu de cohérence entre les discours et la réalité.

 

Ratages en Libye

12/7/2011 – Nouvelles d’Orient (blog d’Alain Gresh, journaliste au Monde Diplomatique)

Reprenant les points mis en avant par Patrick Haimzadeh, ancien lieutenant-colonel de l’armée de l’air française, ex-diplomate à l’ambassade de France à Tripoli dans les années 2001-2004, arabisant, auteur du livre récent Au cœur de la Libye de Kadhafi, Alain Gresh souligne les incohérences de l’intervention française – et par extension occidentale – en Libye.

 

La conference sur le “dialogue national” syrien boycottée par une opposition en colère (Syrian ‘national dialogue’ conference boycotted by angry opposition)

10/7/2011 – The Guardian

Le parti Baath a convié l’opposition à conférence de deux jours en vue de la « transformation de la Syrie ». Cette dernière a refusé de négocier avec le parti au pouvoir tant que des manifestants sont encore tués par des tirs à balles réelles dans les rues syriennes. Les réformes envisagées lors de ce rassemblement sont des réformes à court terme. L’opposition souligne que certaines réformes annoncées n’ont pas encore été totalement appliquées, comme par exemple la levée de l’état d’urgence. Parallèlement, suite à la visite des ambassadeurs américain et français aux manifestants à Hama, les manifestants pro-régime ont attaqué les deux ambassades.