23/09/2011

19 au 23 Septembre 2011

–          L’Europe accentue les pressions sur Assad (Europe to step up pressure on Assad) The Financial Times – 21/09/2011

Les Gouvernements de l’Union Européenne ont interdit aux entreprises européennes de faire de nouveaux investissements dans l’industrie pétrolière en Syrie et ont ajouté plusieurs nouvelles entités ainsi que deux personnes physiques à une liste de sanctions. Les sanctions seront formellement approuvées par écrit par les 27 Etats membres d’ici vendredi, et prendront effet samedi. Elles comprennent également une interdiction de livraison des billets et les pièces syriennes produites dans l’UE.

–          La Démocratie dans les pays Arabes convient-elle aux Etats-Unis ? (Democracy in Any Arab Country Suit the United States?) Dar Al-Hayat – 22/09/2011

Chaque révolution arabe de rage, depuis l’immolation de Mohamed Bouazizi le 17 décembre 2010, avait ses propres raisons, qu’ils soient tunisiens, égyptiens, yéménites ou encore libyens. Cependant, une chose est commune parmi eux, c’est la haine d’Israël. Les Egyptiens ont attaqué et ont fait irruption dans l’ambassade d’Israël après avoir manifesté contre ce pays sur la place Tahrir. Les Jordaniens ont organisé des manifestations devant l’ambassade israélienne à Amman, et la Turquie a expulsé l’ambassadeur israélien à Ankara pour une raison «palestinienne», à savoir le raid contre la flottille de la liberté en haute mer.

–          Mots très durs de la Turquie sur Israël, et de l’Iran sur les Etats-Unis (Harsh Words From Turkey About Israel, and From Iran About United States) The New-York Times – 22/09/2011

Ignorant les tentatives américaines de tenter un dégel des relations turco-israéliennes, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan de la Turquie a utilisé son allocution devant l’Assemblée générale annuelle ce jeudi pour énumérer une longue liste de griefs envers Israël, un ancien allié régional. M. Erdogan a été le deuxième grand leader du Moyen-Orient à parler devant l’Assemblée générale, en mettant l’accent sur le problème le plus insoluble de la région, le conflit israélo-palestinien.

–          Bill Clinton : Un accord de paix au Moyen-Orient n’intéresse pas Netanyahu (Bill Clinton: Netanyahu isn’t interested in Mideast peace deal) Haaretz – 23/09/2011

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, est responsable de l’impossibilité de parvenir à un accord de paix qui mettrait fin au conflit entre Israël et les Palestiniens, a déclaré jeudi l’ancien président américain Bill Clinton. S’exprimant en marge de la conférence de la Clinton Global Initiative à New York, l’ancien président américain a été cité par le magazine Foreign Policy en affirmant que M. Netanyahu a perdu l’intérêt dans le processus de paix alors que deux demandes israéliennes de base semblait atteignables: un leadership palestinien et la possibilité de normaliser les relations avec le monde arabe

–          Surprise Surprise ? Saleh est de retour au Yémen (Surprise surprise? Saleh is back to Yemen) Middle East Online – 23/09/2011

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh est rentré à Sanaa le vendredi après plus de trois mois de traitement médical en Arabie Saoudite, alors même que ses forces étaient aux prises avec les troupes dissidentes dans la capitale. Le retour surprise de Saleh a été annoncée par la télévision d’Etat. Il est arrivé par avion à Sanaa au 05h00 (02H00 GMT), selon une source aéroportuaire.