21/10/2011

17 au 21 Octobre 2011

–       Le rassemblement pro-Assad montre que le gouvernement syrien dispose encore de soutien (Pro-Assad Rally Shows Syrian Government Can Still Command Support)- The New York Times– 19/10/2011

Un grand nombre de Syriens se sont rassemblés dans la ville d’Alep, au nord du pays, pour soutenir le gouvernement du président Bachar al-Assad. M. Assad et son gouvernement disposent encore du soutien d’une partie importante de la population, sept mois après le début du soulèvement. Les Nations Unies ont publié de nouvelles estimations la semaine dernière : plus de 3.000 personnes tuées, dont au moins 187 enfants et des milliers d’autres arrêtés, torturés ou disparus.

–          La mort de Kadhafi augmente les chances d’unifier la nation ( La mort de Kadhafi augmente les chances d’unifier la nation)- The Financial Times – 20/10/2011

La Libye ne doit pas seulement se débarrasser de l’héritage de sa dictature mais se remettre de l’effusion de sang qui a déstabilisé une grande partie du pays depuis des manifestations inspirées par les révolutions dans les pays voisins et notamment la Tunisie et l’Egypte. Forger un consensus entre les différentes factions libyennes s’est avéré difficile, et avec Kadhafi hors du circuit, il y encore moins de points communs entre libéraux, islamistes, les industriels et les groupes tribaux et régionaux qui formaient les  ennemis de Kadhafi.

–          La Syrie et la Ligue arabe: une nouvelle ère ( Syria & the Arab League: a New Era)- Dar Al Hayat– 20/10/2011

Lors de la réunion d’urgence tenue par les ministres arabes des affaires étrangères pour discuter de la situation en Syrie, il est apparu comme évident que le régime de Damas n’était plus en mesure de provoquer une scission dans les rangs de la Ligue arabe comme il l’a fait à plusieurs reprises dans le passé. En effet, il n’y avait plus, dans ce dossier là, de cause pan-arabe ni d’ »ennemi sioniste » pour influencer les négociations. La résolution de la Ligue arabe appelle  Damas à faire rapidement des réformes, à mettre un terme aux actes de violence et de meurtre, a mettre fin au déploiement des troupes et d’abandonner la formule de la sécurité.

–        Le monde arabe a besoin d’une révolution économique (Arab world needs an economic revolution)- The National– 20/10/2011

La dynamique du «printemps arabe» a été fascinante mais l’avenir reste incertain. Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, la région Mena, sont à la traîne par rapport aux autres marchés émergents en termes de compétitivité, libertés commerciales et il est indéniable que le changement social doit aller de pair avec la réforme économique. Le monde arabe doit emprunter une voie fiable pour la croissance économique. Nourrir une culture entrepreneuriale est crucial.

–        Les tensions augmentent en Tunisie à l’approche des premières élections post-Ben Ali ( Tension rises in Tunisia ahead of first post-Ben Ali vote)- Middle East Online – 20/10/2011

Les islamistes donnés favoris en Tunisie, ont annoncé que les élections post-révolution risquaient d’être truquées et que les tensions ne cessent d’augmenter  avec ces premières élections du printemps arabe.  « Il ya un risque de fraudes électorales » déclare Rached Ghannouchi , chef de Ennahda  lors d’une conférence de presse à Tunis.

–        Les oppositions syriennes et yéménites préviennent les dictateurs: vous êtes les prochains ( Syria, Yemen opposition warn dictators: you’re next)- CNN – 21/ 10/2011

Les dictateurs à travers le Moyen-Orient devraient  tirer des leçons du sort qui a été réservé à Mouammar Kadhafi déclarent des militants de l’opposition en Syrie et au Yémen. «C’est une leçon pour toutes les dictatures: le destin évident de tous ceux qui tuent leur  peuple est de se faire écraser par leurs nations », a déclaré Omar Al-Muqdad, un militant de l’opposition syrienne, en exil en Turquie.