18/11/2011

14 au 18 Novembre 2011

–          Les factions libyennes dans des affrontements meurtriers près de Zawiya (Libyan factions in deadly clashes near Zawiya) – BBC – 14/11/2011

Plusieurs jours de combats entre des factions rivales à proximité de la ville libyenne côtière de Zawiya ont fait au moins sept morts. Karen Allen en Libye affirme que les communautés rivales se battent pour une zone précédemment contrôlée par les loyalistes de Kadhafi. Le gouvernement intérimaire a déclaré que les combats avaient été résolus. Cependant les analystes affirment que la violence soulève des questions sur la stabilité dans la Libye après-Kadhafi. Le pays est encore inondée d’armes et de groupes armés après la rébellion qui a conduit à l’effondrement du régime du colonel Mouammar Kadhafi.

–          L’Egypte s’apprête à voter: cynisme, confusion et la peur des « restants » (Egypt Prepares to Vote: Cynicism, Confusion and Fear of « Remnants ») – Time – 15/11/2011

Si une chose a certainement changé depuis le renversement du président égyptien Hosni Moubarak, c’est que les Egyptiens ont marqué le début d’une nouvelle atmosphère d’expression politique et de débat. Électeurs potentiels, analystes et politiciens de prédisent qu’un nombre sans précédent d’Égyptiens se rendront aux urnes le 28 novembre lorsque le pays fera sa première expérience de démocratie depuis l’éviction de Moubarak. Les analystes affirment que l’incertitude est due en partie au fait que l’Egypte a un système électoral nouvellement modifié est inutilement compliqué. Les Egyptiens sont devenus de plus en plus cyniques au sujet des intentions de l’armée dans les derniers mois, au milieu de la répression sévère sur les voix dissidentes, dont l’un des blogueurs les plus en vue du soulèvement.

–          Proche-Orient : l’accélération de la colonisation paralyse les négociations – Le Monde – 15/11/2011

Les tentatives du Quartette pour créer une atmosphère propice à la reprise des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens « ont échoué », a déclaré mardi le négociateur palestinien Saëb Erakat. Cette déclaration intervient très peu de temps après l’annonce par le ministère israélien du logement de l’accélération de la colonisation à Jérusalem-Est. Des appels d’offres vont être lancés d’ici « un mois ou deux », selon le porte-parole du ministère, pour la construction de plus de 800 nouveaux logements dans deux quartiers de la ville annexée par l’Etat hébreu.

–          La Place du Changement souhaite à être la genèse d’une nouvelle Yémen ( Change Square seeks to be genesis for a new Yemen) – Al Masry Alyoum – 16/11/2011

Le Yémen est le plus ancien des soulèvements du printemps arabe au Moyen-Orient, celui-ci approche maintenant les 10 mois. Pendant ce temps, les présidents de la Tunisie et de l’Egypte sont tombés, le leader libyen a été tué. En Syrie, où les manifestation ont commencé un mois après le Yémen, la révolte s’est transformée en un bain de sang constant avec une campagne de répression par le régime de Bachar al-Assad. Malgré les attaques répétées des forces de sécurité, le campement situé à une intersection majeure de Sanaa qu’ils ont appelé «Change Square », s’est étendu aux rues avoisinantes et s’est développée à quelque 100.000 personnes – ce chiffre atteignant le double le week-end.

–          Les pressions s’intensifient sur le régime syrien (Pressure intensifies on Syrian regime ) – Financial Times – 17/11/2011

Les dissidents de l’armée syrienne intensifient leur lutte contre le régime de Bachar al-Assad alors que le mercredi les pressions internationales sur Damas ont augmenté avec la France qui a rappelé son ambassadeur et les ministres arabes qui poussent la Syrie à respecter un accord de la Ligue arabe pour mettre fin à la violence. Les troupes rebelles ont tiré des roquettes sur une base aérienne de renseignements dans la ville syrienne de Harasta tôt mercredi matin, selon les militants, quelques heures auparavant les ministres arabes se sont réunis au Maroc pour confirmer des mesures contre le régime d’Assad en réponse à sa violente répression de huit mois de soulèvements qui a coûté plus de 3.500 vies.