03/08/2012

Du 30 juillet au 3 août

Construire un projet social pour tout un pays n’est pas chose facile et, jusqu’en 2000, le Maroc n’avait pas d’approche rationnelle dans ce domaine. Les actions à caractère social étaient menées sans aucune coordination mais, pour remédier à cela, il a fallu attendre le lancement par Mohammed VI de l’Initiative nationale pour le développement humain, en 2005.

Le Secrétaire à la Défense, Leon Panetta, souligne qu’il faut une pression économique et diplomatique continue sur le gouvernement de Téhéran. Il a reconnu que les différentes et sévères sanctions internationales n’ont pas encore contraint l’Iran à renoncer à ses ambitions nucléaires, mais il a fait valoir qu’une plus grande pression finirait par mener l’Iran à « faire ce qui est juste ».

Malgré une promesse de cesser les abus commis par ses forces de sécurité, le gouvernement du petit royaume du Golfe Persique de Bahreïn, guidé par la minorité sunnite, utilise systématiquement et disproportionnément du gaz lacrymogène sur la majorité chiite, en permettant aux policiers de tirer régulièrement à courte distance sur la foule, les maisons et les véhicules dans les quartiers chiites.

Le Secrétaire à Défense, Leon Panetta, et le roi de Jordanie, Abdallah II, ont discuté de la question de la transition politique dans un avenir « post Bachar al-Assad » en Syrie. Les troupes syriennes ont ouvert le feu jeudi dernier sur un groupe de civils qui fuyaient vers la Jordanie, qui accueille actuellement de plus de 145’000 Syriens, tuant un enfant de trois ans. Le conflit en Syrie a tué plus de 20’000 personnes depuis le début de la révolte, en mars 2011.

Kofi Annan ne sera plus l’envoyé spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes pour la crise syrienne : il a abandonné sa mission en la décrivant comme impossible et il a condamné l’impasse de la communauté internationale ainsi que « les accusations et les insultes » au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU au moment de son départ. Selon des analystes, il a échoué d’exercer une diplomatie énergique nécessaire pour favoriser une résolution.