18/12/2012

Colloque: Les monarchies pétrolières du Golfe à l’épreuve du printemps arabe

Face aux protestations, au conflit syrien, aux islamismes et aux impératifs économiques : résistances ou mutations?

Salle Spaak – Institut des Etudes Européennes

Ces deux journées consacrées aux 6 pays du Golfe (Arabie Saoudite, Bahrain, Koweït, Qatar, Oman, Emirats Arabes Unis) porteront sur les multiples impacts du « printemps arabe » tant au niveau interne qu’au niveau international.
Au niveau interne, nous distinguerons, selon la thèse de Fatiha Dezi-Hani (2006), trois groupes de régimes politiques: les monarchies conservatrices (Arabie Saoudite, Oman), les monarchies libérales (Bahrain, Koweït), les monarchies en cours de libéralisation (Qatar, Emirats Arabes Unis). Ce cadre nous permettra de mieux comprendre les mutations de ces régimes politiques ainsi que les transformations de leurs identités nationales, religieuses et genrées liées aux protestations populaires dans le monde arabe.
Au niveau international, nous nous questionnerons sur leurs relations avec les nouveaux régimes du monde arabe et de leur intervention dans ces révoltes et en particulier, dans le conflit syrien. Ceci aura pour but d’analyser l’axe chiisme-sunnisme qui semble se cristalliser dans cette région du monde. Enfin, nous mettrons en exergue la vision européenne du rôle de ces six pays qui forment le Conseil de Coopération du Golfe. Quel est l’avenir de cette institution façonnée sur le modèle européen?

Colloque 18-19 décembre

Programme colloque