26/11/2012

Des « Pilier de défense » qui peuvent laisser perplexes

Analyse

Des « Pilier de défense » qui peuvent laisser perplexes

Par Dua Nakhala, assistante de recherches à l’Université Georges Washington

Cette analyse est une version étoffée de l’édito de la semaine

 

J’ai vécu huit jours et huit nuits blanches à regarder les terribles images de civils et d’enfants tués via la télévision et les réseaux sociaux.  « Gaza est attaquée ! » C’est le premier titre de la presse que j’ai lu, confirmant mes craintes le 14 novembre 2012 de voir une fois encore mon pays dévasté par une opération militaire israélienne à Gaza. Quand j’ai su qu’Israël avait entamé son opération, je me suis encore une fois demandé d’où lui venaient les appellations curieuses qu’ils donnent à leurs actions. Cette fois ci, c’était l’opération « Pilier de défense », après « Plomb durci » en décembre 2008. De la minute où l’opération a commencé, j’ai été collé à la télévision et à Al Jazeera en continu.

Lire la suite