26/01/2013

L’Europe et le legs de l’Occident

Colloque organisé par l’Institut du Monde Arabe

Du 26 janvier 2013 au 28 janvier 2013

 

Pour sa XXVIème Conférence qui aura lieu du 26 au 28 janvier 2013, l’Académie de la Latinité a choisi de s’intéresser à l’Europe et son legs en Occident. Dès sa naissance l’Académie s’est consacrée au dialogue des Amériques et de l’Europe – la Latinité Atlantique – avec le monde islamique, après la révolution de Khomeiny et la fin de la vieille approche ou d’une visée encore coloniale de notre universel d’entente. Ce n’est pas sans raison que nous avons débuté avec Téhéran et ensuite Alexandrie, Istanbul/Ankara, Bakou, Amman, Rabat, le Caire et Hammamet.
De la même manière, l’Académie s’est attachée à lutter contre le fondamentalisme et pour la défense de l’authenticité des cultures précolombiennes, par les séminaires qu’elle a tenus à Quito, à Lima et à Mérida. L’accélération historique qui s’est produite après le 11 septembre s’accompagne d’une mise en cause de l’héritage non impérial de l’Occident par les « guerres de religions », la montée de la « civilisation de la peur », les contradictions du Printemps Arabe, le fondamentalisme républicain des Etats-Unis, les diasporas migratoires de l’ancien Tiers Monde et les perplexités de la Communauté Européenne.

Quelle configuration future serait susceptible d’accueillir une synthèse nouvelle des concepts tels que l’héritage démocratique, le welfarisme, la complexité ? Pour l’heure, il faut faire face aux préalables épistémiques du dialogue dans un contexte marqué par de nouvelles ouvertures politiques, l’érosion des clivages séculiers-religieux, la montée d’un cosmopolitisme tenant de la mondialisation non hégémonique, allant de pair avec la recherche d’une herméneutique tournant le dos au nihilisme européen.

Plus d’informations ici: www.imarabe.org