18/02/2013

Des Révolutions Arabes et du déficit démocratique: démystification et désenchantement

Analyse

Des Révolutions Arabes et du déficit démocratique: démystification et désenchantement

Par Shahrazad Far, chercheuse associée à l’Institut Medea

Toute personne suivant de près les développements politiques dans le monde arabe ne peut s’empêcher de se sentir désenchanté ou déçu. Le sentiment d’euphorie qui s’est propagé lorsque les révolutions ont éclaté et la rapidité avec laquelle elles ont été capables de renverser de longues décennies de dictature laissent un goût amer. Ceux qui prédisaient une troisième vague de démocratisation doivent encore être patients.

Lire la suite