08/02/2013

Gaza, novembre 2012 : les conséquences d’une « victoire » du Hamas

Analyse

Gaza, novembre 2012 : les conséquences d’une « victoire » du Hamas

Par Jean-François Legrain, chercheur CNRS/IREMAM (Institut de Recherches et d’Etudes sur le Monde Arabe et Musulman)

L’improbabilité d’une réconciliation entre Fatah et Hamas renvoie (…) à des logiques antagonistes d’appareils et d’idéologies. Mon appréciation repose (…) sur la prise en compte d’une réalité sociale relativement récente mais profonde et, me semble-t-il, durable : l’exigence de réconciliation, prétendument profondément enracinée dans les populations tant à Gaza qu’en Cisjordanie, apparaît bien superficielle, en effet, si l’on prend en considération la fugacité des manifestations qui, au printemps 2011, réclamaient « la fin de la division ». Les préoccupations premières de la population, tant à Gaza qu’en Cisjordanie, me paraissent ainsi ailleurs.

Lire la suite