19/04/2013

Du 13 au 19 avril

Un tribunal du Caire a ordonné, lundi, la libération conditionnelle de l’ancien président Hosni Moubarak, poursuivi pour la mort de centaines de manifestants et corruption. Mais il reste en détention dans le cadre d’autres affaires.

Comme la Formule 1 revient à Bahreïn cette semaine, les manifestants dans le pays du Golfe ont, une nouvelle fois, menacé de perturber le Grand Prix annuel.

L’opposition armée au régime de Bachar el-Assad a demandé au Liban de mieux contrôler ses frontières afin d’éviter que des militants du Hezbollah ne tirent sur des positions rebelles en Syrie. Pour le chef du parti islamiste Hassan Nasrallah, ces combattants du Hezbollah interviennent à titre individuel, ce qui ne change rien. Mais pour les rebelles syriens, un deuxième front est en quelque sorte ouvert derrière eux.

27 personnes auraient été tuées et des dizaines de blessées dans un attentat-suicide dans un café de Bagdad, une source du ministère de l’Intérieur a déclaré à Al Jazeera.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a conclu un accord rare sur la Syrie, une question qui l’a divisé pendant deux ans, appelant à mettre fin à la montée  de la violence et condamnant les violations des droits humains commises par les forces rebelles et gouvernementales syriennes.