24/05/2013

Du 18 au 24 mai

Le Conseil des Gardiens de l’Iran a confirmé la liste des candidats approuvés pour les élections présidentielles iraniennes du 14 juin. De là les soupçons que ce sera une saison d’élection moins enthousiasmant  que prévu. En amenuisement 686 candidats à seulement huit finalistes, le Conseil a laissé les deux prétendants les plus intéressants: l’ancien président Akbar Hashemi Rafsanjani et le successeur désigné du président Mahmoud Ahmadinejad, Esfandiar Rahim Mashaei.

Faute d’action internationale dans le domaine des droits humains, le monde est en train de devenir de plus en plus dangereux pour les réfugiés et les migrants, a déclaré Amnesty International le 23 mai à l’occasion de la sortie de son rapport annuel sur la situation des droits humains dans le monde. « De nombreux États bafouent les droits fondamentaux au nom du contrôle de l’immigration et vont bien au-delà des mesures légitimes de contrôle aux frontières ».

Le gouvernement syrien a donné son accord de principe sur sa participation à la conférence internationale sur la Syrie, a annoncé le ministère des affaires étrangères russe. Cette conférence, proposée par la Russie et les Etats-Unis, vise à négocier une solution politique à la guerre civile en Syrie, qui a fait plus de 80 000 morts.

Depuis plus de cinq jours, 17 morts et 150 blessés, Tripoli est plongée dans une véritable guerre qui ne veut pas encore dire son nom. Ce qui se passe à Tripoli n’est ni une rixe banale ni une réaction impulsive, mais bien un des épisodes de la guerre sans merci qui se déroule en Syrie.

Tirant les leçons de ses échecs passés, l’Union africaine (UA) semble désormais miser sur le développement économique pour favoriser la cohésion du continent. « Officiellement, l’Union africaine est portée par les peuples. Mais, cinquante ans après sa naissance, je suis désolé de dire que les peuples n’ont rien à voir avec tout cela » affirme le Sénégalais Pape Ibrahima Kane, de la fondation Open Society.