21/06/2013

Du 15 au 21 juin

Les Iraniens élisent leur nouveau président, ce 14 juin. Un scrutin sans réel enjeu dans une élection verrouillée par le Guide suprême Ali Khamenei. Mais la République islamique a changé. Théocratie de moins en moins religieuse, sécularisation de la population et dissensions dans le clergé chiite…. Des tendances qui s’affirment. Farhad Khosrokhavar, franco-iranien et directeur d’études à l’EHESS* nous livre son analyse.

La peine d’un an d’emprisonnement prononcée en Égypte contre un militant de l’opposition connu constitue le dernier exemple en date de tentative par le gouvernement de réduire au silence ceux qui le critiquent, a déclaré aujourd’hui Amnesty International. L’organisation a demandé l’annulation de la condamnation de cet homme et sa remise en liberté.

A défaut d’accord au G8 sur le dossier syrien, bloqué en partie par le soutien de la Russie au régime de Bachar Al-Assad, les ministres des affaires étrangères du groupe des « Amis de la Syrie » se réuniront samedi à Doha au Qatar pour discuter des moyens d’apporter un soutien concret à l’opposition syrienne.

Le ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis, a mis en garde vendredi la chancelière allemande Angela Merkel contre toute velléité de bloquer l’ouverture d’un nouveau chapitre des négociations d’adhésion d’Ankara à l’Union européenne (UE).

(Rabat) –Les tribunaux marocains condamnent certains accusés en se fondant sur des aveux qui selon ces derniers ont été obtenus sous la torture ou falsifiés par la police, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. La réforme de la justice planifiée par le pays doit prévoir de meilleures protections pour veiller à ce que les tribunaux écartent des preuves utilisables toute déclaration faite aux policiers sous la torture ou les mauvais traitements.