28/06/2013

Du 22 au 28 juin

L’armée sort de son silence pour intervenir dans l’affrontement qui se durcit, entre adversaires et partisans du président Morsi, au pouvoir depuis un an. Tandis que les islamistes font valoir leur légitimité électorale, l’opposition les accusent d’avoir trahi la révolution et de chercher à se maintenir coût que coût au pouvoir.

Après des mois de rumeurs et de spéculations, l’émir de Qatar, Cheikh Hamad bin Khalifa al-Thani, a officiellement remis le pouvoir à son fils, Tamim bin Hamad al-Thani, dans le cadre d’une transition ordonnée qui semble avoir été prévuE depuis quelques mois

Les autorités syriennes doivent abandonner les charges retenues contre cinq défenseurs des droits humains dont le procès « manifestement inique » pour terrorisme a été suspendu le 26 juin pour deux mois, a déclaré Amnesty International.

Les membres d’un parti kurde dominante ont tiré lors d’une manifestation dans la ville kurde syrien Amuda, tuant au moins trois personnes et en laissant au moins 10 autres blessées, les militants ont déclaré à Al Jazeera.

Des centaines de manifestants antigouvernementaux ont été dispersés par la police antiémeute, qui a tiré des gaz lacrymogènes et fait usage de canons à eau dans la nuit de jeudi à vendredi à Ankara.