24/06/2013

l`Exception Marocaine

« Deux ans après les débuts des événements qualifiés de « printemps arabe », alors que la situation est souvent chaotique dans les pays concernés et que l’Algérie reste bloquée dans un immobilisme inquiétant, la notion d’« exception marocaine » s’impose comme une évidence.

Contrairement à d’autres, en effet, le royaume du Maroc, qui s’inscrit dans une logique réformiste, n’est pas entré dans la spirale périlleuse de la contestation, de la révolte et de l’anarchie. Il a su échapper aux illusions de la violence tout en parvenant, au milieu des tribulations qui secouaient la région, à se donner une nouvelle Constitution puis à la mettre en oeuvre d’une manière satisfaisante, avec les élections législatives de novembre 2011 et la formation d’un nouveau gouvernement, tout en maintenant le cap du développement global fixé par le roi Mohammed VI.

C’est donc aux caractéristiques, mais aussi aux racines et aux promesses de cette « exception marocaine », que s’intéressent dans cet ouvrage une quinzaine d’universitaires et d’observateurs, juristes, historiens, économistes ou sociologues, à un moment où l’actualité politique rend une telle réflexion particulièrement urgente. »

SourceEditions Ellipses

Auteurs:  Sous la direction de Frédéric Rouvillois  et Charles Saint-Prot

Editions: Ellipses

l'exceptionmarocaine