Printemps arabe et littérature

« Le « printemps arabe » fut une surprise pour tous : les gouvernements des pays concernés, les observateurs étrangers, mais aussi les intellectuels arabes. Néanmoins, nombre d’entre eux avaient déjà inclus dans leurs œuvres des scènes de révolte populaire, qu’elles soient fictives ou réelles, depuis l’époque coloniale jusqu’à cette fin d’année 2010, marquée par la révolution du jasmin à Tunis. Depuis, d’autres poètes, nouvellistes et romanciers ont pris la plume pour décrire à leur manière les différentes révoltes qui constituent ce fameux printemps, affrontant la difficulté de s’emparer d’un événement en cours, aux contours encore mal définis, qui par nature demanderait un temps de réflexion et de maturité pour en parler de la meilleure façon. Nous proposons ici une analyse de quelques-uns de ces textes, dus à des auteurs connus et moins connus, qu’ils soient d’Égypte, de Syrie, de Libye, du Qatar ou du Maroc.  »

Source: Amazon

Auteur: Xavier Luffin

Editions Bebooks

 

61JLEn7oenL._SS500_