19/07/2013

Du 12 au 19 juillet

(New York, le 15 juillet 2013) – Le Conseil de sécurité des Nations Unies, lors de sa réunion prévue le 16 juillet, devrait exhorter le gouvernement syrien et les groupes armés de l’opposition à autoriser les organisations humanitaires à accéder aux civils et aux blessés piégés par les combats en Syrie, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le gouvernement et les groupes de l’opposition devraient établir un couloir humanitaire permettant les déplacements des civils en toute sécurité et l’acheminement d’aide médicale à tous les blessés.

(Rabat) – Les autorités marocaines devraient remettre en liberté un étudiant reconnu coupable d’offense à la dignité du roi. Deux ans après avoir adopté une constitution qui consacre la liberté d’expression, le Maroc devrait abolir les lois répressives qui ont permis de mettre cet étudiant en prison.

Le gouvernement intérimaire égyptien a prêté serment lors d’une cérémonie diffusée par la télévision nationale.La nouvelle équipe gouvernementale a immédiatement été rejetée par les Frères musulmans, le mouvement dont est issu Mohammed Morsi.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis fin avril, est rentré en Algérie.Le chef d’Etat algérien a embarqué mardi en fauteuil roulant à l’aéroport du Bourget près de Paris à bord d’un avion de la présidence algérienne, selon une source aéroportuaire.

Les Frères musulmans d’Egypte ont  appelé à des manifestations lors d’une campagne visant à renverser la chute de Morsi, mais ils ont également donné un premier signe de sa volonté de négocier avec ses adversaires.