11/09/2013

La chronique du blédard : Le printemps arabe, le mur de la peur et l’Algérie

Analyse

La chronique du blédard : Le printemps arabe, le mur de la peur et l’Algérie

Par Akram Belkaid, journaliste, blogueur et essayiste.

Paru sur Le Quotidien d’Oran, jeudi 5 septembre 2013 et sur le blog « Lignes quotidiennes« 

En février 2011, dans l’euphorie consécutive à la chute des deux dictateurs Hosni Moubarak en Egypte et Zine el-abidine Ben Ali en Tunisie, de nombreux commentateurs, et parmi eux le présent chroniqueur, ont mis en exergue une réalité bienvenue. Soudain, après plusieurs décennies d’écrasement et de privation de droits mais aussi de résignation et de fatalisme silencieux, deux peuples arabes se dressaient contre l’injustice et l’arbitraire en défiant dans la rue les forces de l’ordre et autres moukhabarates, ces services de sécurité capables des pires violences et outrages. Ainsi, applaudissions-nous le fait que le mur de la peur venait de tomber et qu’avec sa chute disparaissait la certitude selon laquelle rien ne pouvait être tenté contre les dictatures arabes.

Lire la suite