31/10/2013

25 octobre au 1 novembre

Erdogan Rebuilds Ties to Iraq– 29/10/2013– Al-Monitor

Ce n’est pas un secret qu’il ya moins de compromis entre le premier ministre turque Recep Tayyip Erdogan et le premier ministre iraquien , Nouri Al Maliki . Ils ont échangés des reproches et insultes et se sont accusés l’un à l’autre d’avoir attiser les division sectaires dans la région en plus de l’ancienne ligne sunni-shiite .

Israel frees 26 Palestinian prisoners as part of US-brokered peace deal– 30/10/2013– The Independent

26 prisionniers palestiniens ont été liberés par Israel dans les premieres heures ce matin dans le cadre des délicates négociations de paix en cours sous l’égide des Etats-Unis,retournés chez eux comme des héros chez leurs proches  joyeux dans la Cisjordanie et la bande de Gaza .

La santé du Roi du Maroc et le délire algérien : L’intox, arme du faible– 30/10/2013L’opinion

Au moment où le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, accusait la presse marocaine d’envenimer les relations algéro-marocaines, un média algérien faisait mardi une “brillante” sortie démolissant totalement la thèse du nouveau chef de la diplomatie du voisin de l’Est et, surtout, prouvant l’inverse de ses allégations.

Jordanie : le cauchemar syrien– 31/10/2013 Le Point

Après les centaines de milliers de Palestiniens accueillis à la suite de l’indépendance dIsraël en 1948 et les 450 000 Irakiens fuyant en 2003 la guerre dans leur pays, c’est aujourd’hui plus de 600 000 Syriens qui ont gagné la Jordanie pour échapper au conflit qui fait rage depuis 2011. Ces nouveaux arrivants viennent gonfler les rangs des Syriens, installés de longue date (environ 70 000) dans le pays, et fragiliser l’économie de la monarchie hachémite.

‘Syrië kan niet langer chemische wapens maken’– 31/10/2013Knack

Les installations déclarées de fabrication d’armes chimiques par le régime syrien, ont été détruits. Selon des sources de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).
Les installations ont été désactivées, un jour avant la date limite qui a été nommé à la Syrie.