16/10/2013

Il prend nos vies, il confisque nos morts.

Opinion

Il prend nos vies, il confisque nos morts

Par Oramatan

Elle est partie à jamais.

Elle qui avait si souvent réclamé la venue des siens, loin et exilés.

Elle voulait les voir, les serrer tant qu’elle pouvait.

Puis elle s’était résignée, elle avait accepté l’absence et la distance, qu’ils soient libres de leurs pensées impossibles à exprimer dans ce pays.

Lire la suite