10/10/2013

La gentrification dans les villes arabes, un processus urbain inapproprié ? L’exemple de Beyrouth

Analyse

La gentrification dans les villes arabes, un processus urbain inapproprié ? L’exemple de Beyrouth

Par Jennifer Casagrande, Doctorante en Géographie et Histoire Urbaine

Majal(IUA)-ALBA-UoB, LIBAN / LIVE(CNRS)-UdS Strasbourg FRANCE

« La cécité des uns les rend aveugles de la proximité, celles des autres les rend aveugles de la distance »[1].

L’urbanisme dans le monde arabe et au Liban particulièrement, reflète un besoin de rentabilité immédiate. Les chantiers perpétuels en sont les témoins les plus évidents, pour la ville de Beyrouth. L’heure est à la tour, jugée plus majestueuse, plus symboliques de la réussite capitaliste, et surtout plus rentable que les anciennes couches bâties. Pour pouvoir muer ce modèle urbain dans l’esprit des Libanais, il a fallu leur ôter tout sens critique, toute capacité de se référer à l’ancien, comme pour oublier qu’ils ont une identité qu’ils devraient défendre.

Lire la suite