18/11/2013

Festival Cinéma Méditerranéen

                                                           

En 1950, la population d’Istanbul s’élevait à un million d’habitants. Deux millions en 1960. Sept millions en 1990. Aujourd’hui, la capitale de la Turquie compte entre quinze et vingt millions d’habitants. La population urbaine a maintenant dépassé la population rurale, alimentée par un exode massif venu d’Anatolie. Ekümenopolis dévoile « une ville sans limite », livrée au libéralisme sauvage et à la dérégulation où l’urbanisation forcenée détruit l’environnement et accroît les inégalités sociales.

La projection sera suivie d’un débat avec Rukiye Tinas, docteure en sciences politiques ATER à Sciences Po Lyon, et Kenan Gorgün, écrivain et chroniqueur. En collaboration avec Medea, Institut Européen de Recherche sur la Coopération Méditerranéenne et Euro-Arabe.

 

Pour Plus d’info ; Cliquez ici