27/11/2013

La Libye, une grande opportunité économique et politique pour la communauté internationale

Analyse

La Libye, une grande opportunité économique et politique pour la communauté internationale

Par Giacomo Morabito, Diplômé à l’Université de Messina
Au cours des dernières semaines, dans le nord-ouest de la Libye des milices berbères ont fermé Greenstream, c’est-à-dire le plus long gazoduc sous-marin jamais construit dans la Mer Méditerranée qui relie la Libye à la Sicile. Elles avaient occupé le port de Mellitah, à l’ouest de la capitale Tripoli, qui est normalement géré par la compagnie pétrolière d’Etat et l’entreprise italienne ENI. « Nous sommes en mesure d’arrêter les exportations de gaz vers l’Europe, et de faire pression sur l’Italie et les autres pays de l’Union Européenne pour pousser le Congrès national général (CNG) à reconnaître la langue amazigh », a affirmé Adel al-Falu, un ancien officier de l’armée libyenne et actuel leader d’une milice berbère. Les berbères ont participé à la révolution libyenne depuis les premiers mois de 2011 mais, comme beaucoup des autres milices créées pour lutter contre l’armée libyenne, ils ont refusé ensuite de déposer les armes en insistant sur le fait que « la révolution n’est pas encore terminée ».

Lire la suite