20/11/2013

Quatrième rencontre de l’Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée à Istanbul (21-24 novembre 2013): dialogues méditerranéens, citoyenneté et conflits

L’Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée (ACM) vise à favoriser l’émergence de la parole et de l’action citoyennes à travers l’organisation d’activités et de rencontres et la création d’espaces de dialogue divers. C’est ainsi que, depuis l’année 2008, un groupe de citoyens et citoyennes de la Méditerranée se sont engagés à participer activement à l’émergence d’une citoyenneté méditerranéenne, d’une communauté méditerranéenne des peuples et d’un réseau citoyen pour l’action en Méditerranée. L’ACM s’est dotée d’une Charte constitutive fondée sur les valeurs de démocratie, de liberté, de paix, ainsi que le respect des droits humains, de la diversité culturelle et de la responsabilité environnementale.

ERS_8562

La première rencontre de l’Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée qui eut lieu en juillet 2010 à Valence (Espagne) avait eu pour thème : «Dialogues méditerranéens: institutions et citoyenneté en Méditerranée». Cette rencontre avait mis en évidence le besoin de favoriser l’émergence d’une communauté méditerranéenne des peuples, ancrée dans un espace politique méditerranéen et dans une citoyenneté méditerranéenne.

La deuxième rencontre de l’ACM, qui s’est tenue à Tunis au mois de décembre 2011, a été axée sur le thème : «Crises et changements en Méditerranée: la citoyenneté en mouvement». Elle a démontré que les peuples de la Méditerranée sont en train d’écrire leur destin à travers leur aspiration à la liberté, la consolidation des revendications portées par les jeunes générations et le renforcement de la société civile.

La troisième rencontre qui s’est déroulée à Volos (Grèce) en octobre 2012, a eu pour thème: «Les changements en Méditerranée, la dynamique des Cercles de citoyens et l’avenir de l’ACM ». Elle a permis aux membres du Conseil Consultatif et des Cercles locaux de citoyens venus de tous les pays de la Méditerranée d’établir un diagnostic des crises en cours en Méditerranée, d’évoquer l’avenir des Cercles de citoyens et de leurs projets, et de formuler des propositions d’actions communes.

Sa quatrième rencontre à Istanbul (Turquie) du 21 au 24 novembre 2013 abordera la dimension citoyenne des divers conflits en cours en Méditerranée. Cette Assemblée a pour thème : «dialogues méditerranéens : citoyenneté et conflits ». Après avoir dressé un état des lieux des différentes situations politiques, économiques et sociales de l’ensemble des pays du bassin méditerranéen, les 150 personnes présentes lors de l’Assemblée réfléchiront toutes ensembles aux perspectives et solutions citoyennes pour l’avenir de la région. L’ACM est devenue un espace unique d’échange entre le nord et le sud, mêlant une diversité d’intervenants de la société civile unique par son nombre, et le nombre de pays dont ils sont issus.

L’institut MEDEA