12/02/2014

L’Égypte trois ans après

Opinion

L’Égypte trois ans après

Par Eva Saenz-Diez, membre de l’Institut Maghreb-Europe et du TEIM (Madrid), chercheur associé à l’Institut MEDEA.

La situation en Égypte trois ans après la révolution de 2011 qui a renversé le Président Hosni Moubarak, n’est pas au plus haut.

Trois présidences plus tard (15 mois de SCAF [Conseil suprême des Forces armées], Mohamed Morsi pendant 12 mois, et actuellement, Adli Mansour), trois référendums constitutionnels plus tard (un au printemps 2011, le deuxième en automne 2012 et le troisième célébré en décembre 2013), deux Présidents renversés et des milliers de victimes mortelles révolutionnaires, manifestants, felouls (rémanents) ou terroristes, où en est l’Égypte ?

Lire la suite