21/02/2014

Remise des prix du concours vidéo « We tube, Smash cliches in a clip » pour briser les clichés culturels

Par Marjon Goetinck et Hélène Tuypens, Institut MEDEA

Hier soir, avait lieu la remise des prix du concours vidéo «We Tube, Smash Clichés in a Clip » à Bruxelles. Le défi pour les jeunes participants de ce concours était de briser les préjugés et clichés culturels qui les entourent, en réalisant des clip vidéos.

Bilall Fallah, membre du jury, et Evelyne Huytebroeck, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles responsable en matière de jeunesse et d’action sociale, étaient présents et ont récompensé 6 vidéos des 17 vidéos participantes. Béa Diallo, échevin de l’égalité des chances et de la jeunesse, était également présent pour féliciter les jeunes pour les différentes réalisations effectuées. L’échevin d’Ixelles a encouragé le fait que les jeunes soient portés par l’envie de poser un regard critique sur les clichés culturels et sur ce désir de plus de tolérance. Pour la Ministre bruxelloise, qui a fait un don de 1000€ pour trois prix, il était essentiel de soutenir le projet : « […] Nous qui nous mobilisons politiquement pour que les rencontres entre les gens se passent de façon harmonieuse, nous sommes régulièrement confrontés à des a priori, à des discours simplistes, à une intolérance le plus souvent due à la méconnaissance de l’autre et de ce qu’il est. Proposer à des jeunes de réfléchir à ces stigmatisations infondées, puis à partir de leur réflexion, construire un message avec des outils médiatiques qu’ils maîtrisent de mieux en mieux, qui sont de plus en plus accessibles au plus grand nombre, et qui sont aujourd’hui très facilement diffusables : voilà une idée excellente.  »

«We Tube, Smash Clichés in a Clip » est réalisé par les membres du réseau belge de la Fondation Anna Lindh et coordonné par le Chef de File de ce réseau, l’Institut MEDEA, dans le cadre d’un projet d’action commune pour plus de ponts entre les cultures. La Fondation Anna Lindh (FAL) est un réseau euro-méditerranéen regroupant 42 pays. Son objectif principal est de surmonter les malentendus et les stéréotypes qui affectent les relations entre et au sein des sociétés de la région.

C’est une tâche qui est devenue d’une importance capitale dans la mosaïque socio-culturelle belge où une multitude de traditions religieuses et culturelles se sont côtoyées et réciproquement influencées. En effet, si une foule de difficultés d’insertion sociale spécifiques au vivre-ensemble sont signalées, pensons au phénomène de l’exclusion sociale, de la montée de la xénophobie et de l’extrémisme religieux, la promotion de la diversité culturelle comme créatrice de richesse mérite d’être accentuée.

Cela nécessite une démarche commune, critique et dynamique sur la diversité et l’égalité dans le domaine de l’apprentissage et des médias pour sensibiliser, susciter la réflexion et l’action et pour renforcer profondément la connaissance réciproque. Le concours vidéo à la fois créatif mais aussi porteur d’une réflexion intelligente sur notre avenir tous dans un pays multiculturel participe à ce travail.

La première édition de ce concours vidéo fut une réelle réussite de par le nombre de jeunes participants et des partenaires que par les vidéos qui réunissent les qualités techniques, artistiques et des messages forts sur la diversité culturelle et la richesse des peuples.