07/03/2014

Du 1 au 7 mars 2014

En plein carnage, Damas prépare la réélection d’Assad – L’Orient, le jour – 07/03/2014

Après trois ans de conflit meurtrier, faisant plus de 140 000 morts, la destruction de quartiers entiers et des millions de réfugiés sur les routes, Bachar el-Assad prépare discrètement sa réélection.

Le président syrien n’a rien annoncé quant à sa volonté de briguer un troisième mandat en dépit des opposants, des combattants et des puissances occidentales qui réclament son départ. Mais, dans les secteurs de Damas contrôlés par le pouvoir, les préparatifs sont sans ambiguïté. 

© Khaled al-Hariri/Reuters. Le mois dernier, un rassemblement dans le sud de Damas à la mémoire des victimes du conflit s’est transformé en meeting politique où les orateurs ont plaidé pour un troisième mandat de Bachar el-Assad.

Le Qatar puni par ses voisins – Courrier international – 06/03/2014

Pourquoi les pays du Golfe ont-ils rappelé soudainement leurs ambassadeurs à Doha ?

L’Égypte fait face à une pénurie d’eau potable en raison de la pollution du Nil – Al Monitor – 03/06/2014

Chaque fois que le niveau de pollution du fleuve monte, cela nécessite l’arrêt de l’eau potable à partir de stations qui fournissent de nombreux domaines de villes égyptiennes parce que l’eau du Nil ne répond plus aux normes de propreté. Ces hausses de pollution sont souvent causés par le faible niveau d’eau du Nil.

Les réfugiés syriens sont un « danger existentiel » pour le Liban selon son président – Le Monde – 05/03/2014

Le président libanais Michel Sleimane a averti mercredi 5 mars que l’afflux de réfugiés syriens dans son pays constituait un « danger existentiel qui menace l’unité libanaise ». A l’ouverture d’une réunion du Groupe international de soutien (GIS) au Liban organisée à l’Elysée, M. Sleimane a souhaité qu’un plus grand nombre de pays accueillent des réfugiés syriens, citant en exemple l’Allemagne. Il a déploré que l’effort dans ce domaine « soit de loin inférieur au fardeau qui pèse sur les épaules du Liban ».

Les Etats Arabes enlèvent leurs ambassadeurs du Qatar pour protester contre «l’ingérence» – The Guardian – 03/05/2014

L’Arabie saoudite, le Bahreïn et les Emirats Arabes Unis prennent des mesures après l’échec du Qatar à respecter un accord sur la sécurité et la stabilité du CCG.