11/04/2014

Revue de presse du 4 au 11 avril

Le calme relatif dans certains coins en Syrie est trompeur – 05/04/2014 – The New York Times

Damas, Syrie – Le changement d’atmosphère dans la capitale syrienne est manifeste. Les bombardements qui retentissaient hier ne dominent plus jour et nuit. Les tensions au niveau sécuritaire se sont évaporées. Les points de contrôle sont encore omniprésents, mais les sentinelles sont détendues, voire joviales, allant jusqu’à se montrer taquins : « vous avez une bombe sur vous ? ».

Au Yémen, des Frères musulmans pas comme les autres – 08/04/2014 – Orient XXI

Les bouleversements qui affectent le mouvement des Frères musulmans depuis la mi-2013 s’incarnent différemment d’un pays à l’autre. Il est l’objet d’une répression brutale en Egypte, criminalisé par l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis, mis en retrait plus ou moins volontairement en Tunisie et engagé dans un tournant autoritaire en Turquie. Au Yémen, le parti al-Islah, unanimement considéré comme l’antenne locale des Frères, connaît un destin singulier depuis l’amorce du processus révolutionnaire de 2011.

Tawakkol Karman

© Gamal Noman/AFP. Tawakkol Karman, co-prix Nobel de la paix en 2011, est membre de la branche locale des Frères musulmans (al-Islah). Partisan d’une ligne réformiste, elle a cependant pris ses distances avec ce parti depuis le début de la révolution.

Pas de sécurité pour les femmes égyptiennes – 08/04/2014 – Asharq al-Awsat

En décembre dernier, la chercheuse égyptienne Mariz Tadros écrivait que la sécurité des femmes n’était sur aucun agenda politique. Selon son étude, la dégradation sur le plan sécuritaire depuis les soulèvements arabes a conduit à une augmentation spectaculaire des cas de harcèlement sexuel. La mobilité des femmes, en particulier leur capacité à se rendre sur leur lieu de travail, a été gravement restreinte. Les responsables de ces actes profitent de l’absence de loi et d’ordre pour agir en toute impunité.

Marginalisée, la jeunesse saoudienne proteste dans le monde virtuel – 09/04/2014 – Al Monitor

Une ombre plane actuellement sur l’Arabie Saoudite, aussi menaçante qu’une révolution : une jeunesse, frustrée mais éparpillée, qui proteste, mais uniquement dans le monde virtuel. Quelques hommes et femmes ont commencé ces dernières semaines à poster des vidéos sur Youtube, dans une tentative désespérée d’attirer l’attention sur leur leur situation économique et politique, ainsi que d’avertir des conséquences d’une telle situation.

La Libye, trois ans après : un constat accablant – 10/04/2014 – France Info

Il y a tout juste trois ans, l’OTAN intervenait en Libye, pays de six millions d’habitants au nord de l’Afrique qui venait de faire sa révolution. Cette intervention mettait fin, de fait, au régime de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 42 ans. Sept mois plus tard, l’ex guide libyen était tué. Aujourd’hui, malgré la révolution et le changement de régime, le pays est devenu une véritable poudrière.

Louiza Hanoune, seule femme à se présenter à la présidentielle algérienne – 10/04/2014 – L’Orient Le Jour

Louiza Hanoune, 60 ans, seule femme à se présenter à l’élection présidentielle du 17 avril, est une figure atypique mais incontournable du paysage politique en Algérie où elle jouit d’une grande popularité même dans les milieux conservateurs hostiles au militantisme féminin. « J’ai les mains propres » insiste-t-elle, après avoir salué en arabe et en berbère. « Je n’ai pas réprimé, je n’ai pas bradé les entreprises, je n’ai pas opprimé les femmes ».