09/05/2014

Revue de presse du 03 au 09 mai

Le sultan Qabus, monarque absolu sans prince-héritier -05/05/2014- Courrier International

Le sultan Qabus, au pouvoir depuis 44 ans, n’a pas de successeur désigné. Un militant-journaliste, ayant fait de la prison après les manifestations de 2011 et vivant en exil depuis, craint des luttes de pouvoir après son décès.

© Mohammed Mahjoub / Photo AFP. Le sultan d’Oman le 31 décembre 2011

 

Le Qatar lance un contrepoids à Al Jazeera -05/05/2014- The National

Le Qatar lance une nouvelle station de télévision en contrepoids politique à Al Jazeera, préoccupé par le fait que le réseau est devenu trop favorable aux Frères Musulmans.

Les athées égyptiens se retrouvent les uns les autres sur les médias sociaux -07/05/2014- Al Monitor

Après larévolution du 25 janvieren Egypte, plusieurschangements sont intervenusdans la société égyptienne, dont la plupartont entrainé une rupture avecleshabitudeset les coutumes avec lesquelles plusieurs générations avaient grandi.

Clientélisme et dérive autoritaire au Kurdistan irakien -08/05/2014- Orient XXI

Les élections parlementaires irakiennes du 30 avril 2014 ont constitué un moment privilégié pour analyser le fonctionnement du système politique kurde irakien. Au-delà des institutions démocratiques dont est dotée la région depuis 1992, la compétition électorale entre les partis kurdes révèle des pratiques de coercition et de clientélisme à dérive autoritaire qui limitent les chances d’une alternance politique réelle. Pourtant, une opposition réelle émerge.

Pourquoi le Hezbollah recherche le vide intégral… -08/05/2014- L’Orient le Jour

Le Hezbollah œuvre-t-il en faveur du vide à tous les niveaux, contrairement à son discours officiel ? C’est en tout cas ce que pensent des sources du 14 Mars, qui soulignent que le vide sert les intérêts du parti aux plans local et régional, et qu’il s’agit d’une bonne carte entre les mains du parti et de Téhéran.

Des doutes autour de la taille de l’arsenal d’armes de la Syrie -08/05/2014- NRC Handlesblad

Les membres du Conseil de Sécurité ont exprimé leurs préoccupations sur les armes chimiques du gouvernement syrien. Des doutes ont été soulevés concernant la crédibilité des données du programme d’armes chimiques qui ont été fournies par le président Assad précédemment.

© ANP/Crown/Alex Knott. Une frégate britannique accompagne un bateau norvégien avec des produits chimiques provenant de Syrie.