18/07/2014

Revue de presse du 11 au 18 juillet

Qui est Abu Bakr al-Baghdadi ? -14/07/2014- Al-Monitor

Des sources afghanes ont fourni de nouvelles informations sur le leader élusif de l’Etat Islamique, Abu Bakr al-Baghdadi, maintenant connu comme le Calife Ibrahim. Selon ces sources, Baghdadi a passé plusieurs années en Afghanistan travaillant avec la communauté djihadiste arabe et avec les Talibans.

Israël-Gaza : pourquoi l’histoire se répète -15/07/2014- Le Monde

« Pluies d’été » en 2006, « Plomb durci » en 2008-2009, « Pilier de défense » en 2012, « Bordure de protection » en 2014 : l’histoire des relations entre Israël et Gaza, depuis que les colons juifs ont été évacués de ce petit territoire côtier en 2005, semble se résumer à une succession d’opérations militaires. A peine un cycle de violences se termine-t-il qu’un nouvel épisode semble en préparation.

© AFP/Mahmud Hams. Un pompier palestinien devant un entrepôt en feu, le 12 juillet à Gaza

Le Liban, oasis de paix et fabricant de crises -16/07/2014- L’Orient Le Jour

Un bref coup d’œil sur la région du Proche-Orient suffirait ces jours-ci à répertorier le Liban – ou du moins la plus grande partie de son territoire – dans la catégorie des havres de paix aussi insolents que privilégiés. Jamais peut-être auparavant l’expression « le feu est à nos portes » n’a été aussi réelle, aussi vivante qu’elle ne l’est aujourd’hui. Le Liban est cerné par les guerres et les boucheries, dont certains épisodes débordent même ses frontières, tant au Nord et à l’Est qu’au Sud.

Revisite du Kurdistan: “S’il y a bien une réussite en Irak, c’est ici” – 16/07/2014- The Guardian

En 2003, avant l’invasion américaine de l’Irak, Luke Harding avait trouvé les Kurdes plein de défiance et d’espoir. De retour 11 ans plus tard – avec à Bagdad un pouvoir qui se décompose – il trouve une région confiante, transformée par l’argent du pétrole.

Les trois gagnants de la révolution yéménite -18/07/2014- Orient XXI

Depuis 2011 et les soulèvements du « printemps arabe », le Yémen s’est engagé dans une passionnante phase de transition politique. Le changement sur le plan institutionnel génère encore quelque espoir du fait de la rédaction en cours d’une Constitution et des élections à venir. Toutefois, la gestion des divers dossiers sécuritaires par le nouveau président Abd Rabbo Mansour Hadi est caractérisée par une inquiétante continuité.