22/08/2014

Revue de presse du 15 au 22 août

Lier la violence à la solidarité: Ferguson, la bande de Gaza, et l’Etat américain -18/08/2014- Jadaliyya

Face à la brutalité policière de Ferguson, les Palestiniens ont réagi en fournissant des conseils sur la façon d’éviter les effets secondaires des gaz lacrymogènes et ont exprimé leur soutien aux manifestants américains. Ces derniers, à leur tour, ont brandi des pancartes « Free Gaza » aux côtés des autres pancartes. Cet échange entre personnes vivant dans des pays si éloignés et les réseaux d’espoir et de solidarité qui y ont émergé mettent en lumière les aspects troublants de l’Etat américain et offrent un potentiel cadre d’activisme mondial.

La propagande, une arme dans la guerre en Irak -18/08/2014- MO*Magazine

L’EI est très actif sur les réseaux sociaux. En effet, l’organisation les utilise d’une part pour des fins de recrutement et d’autre part pour semer la panique. La peur étant pour l’EI une arme aussi efficace que les armes militaires. Ceci est prouvé par les masses de populations qui fuient lorsque des rumeurs annoncent que l’EI approche de leur ville.

Sexe, jeunes et politique en Algérie– août 2014- Le Monde Diplomatique

De nombreuses sociétés traditionnelles et religieuses proscrivent les rapports sexuels avant le mariage. Cet interdit est en général transgressé, avec plus ou moins d’hypocrisie. En Algérie, la tension est d’autant plus vive, parfois douloureuse, que l’immigration et Internet ont généralisé la connaissance de pratiques amoureuses jugées répréhensibles.

La charia appliquée en Grèce -19/08/2014- Orient XXI

Il existe au sein de l’Union européenne un territoire où la charia est officiellement reconnue et appliquée. C’est en Grèce, précisément en Thrace occidentale, à la frontière gréco-turque, que les citoyens grecs musulmans peuvent faire appel aux muftis et à la loi islamique pour régler leurs affaires familiales et personnelles tout en restant en conformité avec le droit grec.

Qui sont les Houthis au Yemen ?– 21/08/2014- Al Jazeera English

La semaine dernière, des milliers de partisans Houthis ont réclamé la chute du gouvernement du Yémen. Officiellement connu sous le nom Ansarallah (les partisans de Dieu), le groupe rebelle Houthi est né comme un mouvement théologique qui prêchait la tolérance au début des années 1990 puis il s’est tourné vers les armes en 2004 pour des raisons de légitime défense contre le gouvernement central.

© Reuters. Manifestations des Houthis pour la chute du gouvernement yéménite.

Islamisme ou autoritarisme? Ni pile ni face !– 22/08/2014- L’Orient le Jour

Que reste-t-il, trois ans après, des « printemps arabes » ? Que reste-t-il à part la dérangeante impression de s’être fait dupé ? S’il semblait désormais admis que les peuples arabes n’était pas condamnés à être gouvernés par des régimes autoritaires, comment expliquer que, dans la seule année 2014, ces mêmes peuples aient élu ou réélu Abdelaziz Bouteflika, Abdel Fattah al-Sissi et Bachar el-Assad ?