26/09/2014

Revue de presse du 19 au 26 septembre

La nouvelle loi de la Turquie sur Internet contredit ses ambitions européennes – 22/09/2014 – Al Monitor

L’Etat turc s’est doté de davantage d’autorité pour suivre les usagers d’Internet, en contradiction avec le tournant pro-européen opéré par son nouveau gouvernement, portant un coup aux droits démocratiques de la liberté d’expression et à la vie privée. Le Parlement a en réalité approuvé une loi promue par le gouvernement contenant deux articles qui autorisent désormais le gouvernement à détenir “légalement” une vaste base de donnée sur tous les usagers d’Internet en Turquie, y compris les sites qu’ils visitent et combien de temps.

 

L’Europe rechigne à rejoindre la campagne aérienne en Syrie – 24/09/2014 – Wall Street Journal

Les frappes aériennes états-uniennes en Syrie, soutenues par une modeste coalition de partenaires arabes, ont jusqu’ici échoué à rassembler les soutiens de leurs alliés européens traditionnels. Mercredi, le Royaume-Uni et d’autres pays européen ont pris des mesures clés pour engranger des soutiens parlementaires pour les frappes aériennes sur les territoires que le groupe militant de l’Etat Islamique a saisi en Irak, mais l’Europe ne semble pas prête à étendre l’action militaire au bastion de l’organisation radicale : la Syrie dévastée par la guerre. La réticence à intervenir en Syrie, selon des officiels européens, vient des doutes sur le fait que les frappes aériennes sur le pays aient une base légale ou non.

 

En Égypte, la police prend sa revanche – 25/09/2014 – Orientxxi

Durant la présidence Moubarak, les policiers usaient de leur pouvoir pour humilier, susciter la peur et affirmer la puissance de l’État. Pendant la révolution, les manifestants ont pu exprimer leur haine de la police, qui perdra de ses prérogatives. Depuis le retour officiel de l’armée à la tête de l’État, la puissante institution traque les activistes et militants et veut se venger.

 

L’ONU adopte une résolution contraignante pour endiguer le flot de djihadistes25/09/2014 – L’Orient le jour

Un Conseil de sécurité extraordinaire a adopté hier une résolution contraignante pour endiguer le flot des jihadistes étrangers en Syrie et Irak, et contrer la menace qu’ils représentent pour leur pays d’origine. Ce texte, adopté à l’unanimité, impose aux États, sous peine de sanctions, d’empêcher leurs citoyens de s’enrôler dans des organisations extrémistes comme l’État islamique (EI, ex-Daech).

 

Il ne faut pas combattre l’Etat Islamique tête baissée – 26/09/2014 – De Morgen

On aurait imaginé que les Irakiens connaîtraient un moment de répit, à présent que le monde leur vient en aide dans le combat contre l’Etat Islamique. Mais lorsque Boris van Westering de l’organisation de développement Hivos a côtoyé un groupe d’activistes irakiens des droits humains, il a entendu un autre son de cloche : “Les gens courent tête baissée après l’alliance contre l’Etat Islamique.”

©REUTERS/Mohamed Abd El Ghany - Egypt has imprisoned political opponents, journalists, and protesters since the military coup in 2013

©REUTERS/Mohamed Abd El Ghany – Egypt has imprisoned political opponents, journalists, and protesters since the military coup in 2013