09/11/2014

Analyse

Analyse

L’offensive houthiste redistribue les cartes au Yémen

Par Philippe Bannier

Alors que les feux de projecteur médiatiques sont tournés vers la Syrie et l’Irak, un autre pays est en proie à une instabilité qui pourrait lui être fatale. Le Yémen est actuellement déchiré par la violence, menaçant la transition politique amorcée en 2011, ainsi que l’unité du pays. La prise de la capitale, Sanaa, le 21 septembre 2014 par une rébellion zaydite chiite, appelée aussi « houthiste », du nom du leader, Abdul Malik Al-Houthi, a montré la faiblesse structurelle de l’État yéménite, la déliquescence de l’armée, et le décalage entre le gouvernement de Sanaa et la réalité de son pouvoir dans le pays.
Lire la suite