27/11/2014

Revue de presse du 21 au 28 novembre

L’Europe prend des mesures plus sévères, bien que symboliques, pour condamner la politique israélienne – 22/11/2014 – New York Times

Les nations européennes, les principaux partenaires commerciaux d’Israël et un bastion de soutien historique, prennent des mesures plus sévères pour soutenir la souveraineté des Palestiniens et condamner ce que beaucoup voient comme une politique agressive et expansionniste. Après des années de frustration accumulée largement exprimée mais qui n’a entraîné aucune réaction, des politiciens britanniques, français, espagnols et suédois ont franchi un pas symbolique pour pousser Israël à adopter une posture plus accomodante vis-à-vis des Palestiniens.

 

La minorité Sikh du Pakistan est l’objet de discriminations – 23/11/2013 – Dewereldmorgen

La minorité Sikh du nord du Pakistan souffre du fondamentalisme islamique. Les Sikhs s’échappent dans des villes comme Peshawar, mais le gouvernement n’est pas prêt à les aider. Balwan Singh est un homme de 84 ans qui tient une épicerie à Peshawar. Il est Sikh, une minorité ethnique d’environ 40 000 personnes dans tout le pays. Il ressent cependant un lien fort avec le Pakistan, car c’est là qu’est né Guru Nanak, le fondateur de la religion sikh.

 

Le gouvernement Netanyahou vote un projet renforçant le caractère « juif » d’Israël – 24/11/2014 – France 24

Le gouvernement de Benjamin Netanyahou a approuvé dimanche un projet de loi qui renforce le caractère juif de l’État d’Israël. Ses adversaires craignent que ce texte affaiblisse les fondements démocratiques du pays et les droits de sa minorité arabe. […] La Knesset doit désormais se prononcer en plusieurs lectures, dont la première mercredi, sur ce projet de loi qui ne définit plus Israël comme un État « juif et démocratique », mais comme « l’État national du peuple juif ».

 

Bipolarisation présidentielle en Tunisie, un risque pour la démocratie – 26/11/2014 – orientxxi

En cette fin d’année 2014, la Tunisie aura vécu au rythme des consultations électorales. Trois scrutins en trois mois : des élections législatives le 26 octobre, le premier tour de l’élection présidentielle le 23 novembre et un second tour prévu fin décembre pour départager les deux candidats qui se sont distingués parmi les vingt-deux en lice. Béji Caïd Essebsi a obtenu 39,46 % des voix et Moncef Marzouki 33,43 %. La bataille s’annonce rude entre ces deux figures qui incarnent la bipolarisation de la vie politique.

4528047_3_0a9c_a-l-ouverture-des-bureaux-de-vote-dimanche_2fe2e69c283bba4d190dcee5e8ed12e6

A l’ouverture des bureaux de vote dimanche, dans le centre-ville de Tunis, les votants se pressaient nombreux avec le sentiment partagé de vivre une journée historique. | © NICOLAS FAUQUÉ / imagesdetun

 

Le psychiatre des Talibans – 26/11/2014 – BBC

A la fin des années 1990, les Tlibans contrôlaient l’Afghanistan, mais les combats qui les ont menés au pouvoir ont laissé beaucoup de militants luttant contre les effets psychologiques de la guerre. Un docteur a reconnu le problème, bien qu’il soit en désaccord avec l’idéologie des des Talibans, et a accepté de les soigner.