30/12/2014

Revue de presse du 19 au 27 décembre

Aux obnubilés d’Essebsi – 19/12/2014- Nawaat

Ceux qui ne voient en lui que l’homme qui a conduit une transition réussie en 2011, et celui qui a mené avec succès l’émergence d’un contrepoids à Ennahdha, sont dupes de ne pas voir ses œuvres en arrière-boutique pour savonner la planche avant son départ en 2011, et ses tactiques qu’il a utilisées pour préparer son retour depuis 2011 jusqu’à aujourd’hui. L’objet de cet essai n’est pas de lancer des accusations ou de rentrer dans des considérations complotistes, mais il est bon de rappeler qu’on n’est pas un renard de la politique sans en avoir les attributs. A la limite là n’est pas le problème, la politique c’est la politique et c’est de bonne guerre.

Maroc, des journalistes français sous influence – 22/12/2014 – OrientXXI

Des journalistes français payés par le Maroc : c’est la partie la plus sulfureuse des révélations du mystérieux twitteur « Chris Coleman ». Derrière ce pseudonyme1 se cache un lanceur d’alerte non identifié, parfois surnommé « le Snowden marocain ». Parmi les centaines de documents mis en ligne depuis début octobre sur Facebook, puis sur Twitter, plusieurs dizaines dévoilent les liens entretenus par quatre journalistes français avec un directeur de magazine marocain très proche du pouvoir.

Les prochaines élections israéliennes pourraient faire perdre aux députés arabes leur siège à la Knesset -22/12/2014 – Middle East Eye

D’après certains analystes, les élections prévues le 17 mars pourraient être les plus décisives pour l’importante minorité arabe palestinienne d’Israël. Ces élections anticipées sont le résultat d’une crise politique déclenchée par les récents efforts de Netanyahu, et visant à introduire dans la législation le caractère Juif de l’Etat-Nation israélien. Netanyahu et son gouvernement de droite sont déjà parvenus à rehausser le seuil électoral du prochain parlement, en passant une loi en marche qui le fait passer de 2 à 3,25 %. A moins que les trois petits partis arabes de la Knesset- Balad, United Arab List et Hadash- ne forment une alliance, il se pourrait qu’aucun de leur député ne gagne de siège.

Allemagne : les manifestations hostiles aux immigrés en plein essor – 22/12/2014 – Al Jazeera English

Un mouvement dénommé Européens Patriotiques contre l’Islamisation de l’Occident (PEGIDA) ne cesse de voir sa popularité croître, attirant les lundi soirs des milliers de personnes à une série de marches, à Dresde. Le 15 décembre, près de 15 000 personnes ont participé à une marche du PËGIDA contre le parallelgesellschaft, un terme allemand désignant les communautés immigrés qui conservent leurs normes culturelles et ne s’intègrent pas à la société locale. Les manifestants utilisent en outre ce terme en référence à leur “droit de préserver et protéger notre les fondements judéo-chrétiens de notre culture occidentale”. Les manifestations de Dresde sont restés pacifiques jusqu’à présent, mais nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’augmentation des slogans d’extrême droite à l’occasion des rassemblements des derniers mois.

Les Tunisiens craignent le retour de l’ère Ben Ali après la victoire d’Essebsi – 23/12/2014 – al-akhbar

En Tunisie, le scrutin présidentiel a été salué comme une date majeure, mais certains vétérans de la révolution de 2011 craignent que la victoire d’un membre de la vieille garde, âgé de 88 ans, ne coïncide avec un retour de la répression. Pour ses opposants, la victoire dimanche 21 décembre de Beji Caid Essebsi contre le président sortant Moncef Marzouki assombri le bilan de la période précédente, considérée comme l’apogée de la transition démocratique dans la nation qui initia une série de soulèvements dans le monde arabe.