17/02/2015

Midimed : « Qui sont ces Belges partis combattre en Syrie ? »

L’Institut MEDEA et le Mouvement Européen Belgique ont le plaisir de vous inviter au prochain Midi-Med du 24 février 2015 qui sera consacré à ces belges partis combattre en Syrie :

Monsieur Soufian Gharbaoui

Politologue et économiste, chercheur-associé à Etopia

Modération : Geoffroy d’Aspremont

La guerre civile syrienne est devenue, au fil des mois, un véritable aimant pour les combattants étrangers. A ce jour, près de 300 Belges y sont partis combattre. En proportion de sa population, la Belgique serait le pays européens le plus touché par l’engagement de ses ressortissants dans ce conflit. Ce phénomène a suscité de nombreuses réactions dans la société. Mais, à ce jour, il n’a donné lieu à aucune véritable production académique. Avec cette étude, Mohssin El Ghabri (politologue, conseiller à la prospective chez Etopia) et Soufian Gharbaoui (politologue et économiste, chercheur-associé à Etopia) livrent un éclairage inédit sur cette problématique.

A la croisée des sciences politique et économiques, l’étude « Qui sont ces Belges partis combattre en Syrie ? » présente un regard novateur sur les facteurs à l’origine de la violence politique en général. L’objectif principal de cette étude est d’appliquer cette grille d’analyse au cas des Belges partis combattre en Syrie et de produire un outil susceptible d’éclairer la décision publique à ce sujet.

Où ? Mouvement européen de Belgique, Avenue d’Auderghem 63, 1040 Bruxelles

Quand ? Mardi 24 février 2015, de 12h30 à 14h

P.A.F, à payer sur place, sandwichs et boissons inclus : 5 euros (3 euros pour les membres du MEB)

Langue : Français, Q/A en anglais et en français

Veuillez confirmer votre participation avant le 23 février 2015 en complétant ce formulaire en ligne :

http://www.mouvement-europeen.be/index.php?option=com_rsform&formId=98&Itemid=&lang=fr 

Contact : MEDEA, Institut européen sur la coopération méditerranéenne et euro-arabe – medea@medea.be – 02 231 13 00

 Invitation Midi Med 25 février Soufian GHARBAOUI