27/02/2015

Revue de presse du 20 février au 27 février

Comment l’Etat Islamique étend son empire de la terreur ? – 21 février – The Guardian

Contrairement à la montée lente et minutieuse d’al- Qaida, Isis étend sa portée mondiale rapidement et de manière vaste – parfois à des groupes ayant des croyances très différentes

Au Yémen, l’invention du confessionnalisme politique ; La spirale de l’éclatement du pays – 23 février  – Orient XXI

Au cours des dernières années, le Yémen a vu se développer un modèle appliqué du confessionnalisme politique qui est tout sauf un héritage du passé. Pour en sortir, les forces disparates du pays doivent s’engager en faveur d’une vision politique qui associe nationalisme et citoyenneté, faute de quoi le pays restera divisé.

Comment les troupes Turques sont-elles entrées en Syrie avec l’aide Kurde et celle d’EIIL ? – 23 février – Al Akhbar

Les troupes turques sont entrées en Syrie, dans le cadre d’une opération bien planifiée, afin de déplacer les restes de Suleiman Shah. L’opération «sans couture» s’est appuyée sur des alliances et des accords conclus par Ankara avec la force kurde dans la région et celle de l’Etat islamique d’Irak et de la Syrie (ISIS). Aujourd’hui, la Turquie a choisi un nouvel emplacement pour enterrer le grand-père du fondateur de l’empire ottoman Osman I, jouant ainsi un rôle plus actif dans les opérations qui se déroulent dans le nord la Syrie, en particulier dans les questions concernant les Kurdes et l’armée syrienne.

Les chrétiens assyriens financent une armée afin de reconquérir une partie d’EIIL – 26 février – Al Jazeera

Dans un camp de formation secret, juste au nord de Mossoul, à dix kilomètres de la ligne de front avec l’Etat islamique en Irak et le Levant (ISIL), la première vague de volontaires chrétiens assyriens pour l’Unité de protection Ninive (NPU) vient de terminer un camp d’entraînement . Financé en partie par une campagne de téléthon assyro- américaine et formé par une poignée de vétérans américains freelance militaires, environ 500 hommes vont être déployés, la semaine prochaine, dans le cadre d’un projet non-orthodoxe – et non prouvé.

Quand le bourreau d’EIIL est un sage écolier… – 27 février – De Morgen

Le djihadiste John, un guerrier apparu dans plusieurs vidéos de décapitations a été identifié hier comme étant Mohammad Emwazi. Il vient de l’ouest de Londres. DeDaily Courrier a placé les premières images de son enfance aujourd’hui, il peut être considéré comme un écolier sage avec un « visage angélique » sur la première page. Un contraste frappant avec le terroriste impitoyable qui se cache derrière le masque noir.