07/11/2016

Analyse

Analyse

Les rapports du Ministre de Belgique au Liban, Geoffroy d’Aspremont Lynden sur la question du partage de la Palestine en 1947 et leur influence sur les positions du gouvernement belge.

Par Geoffroy d’Aspremont Lynden, son petit-fils et directeur de l’institut Européen de Recherche sur la coopération Méditerranéenne et Euro-Arabe (Institut MEDEA)

 

L’année prochaine marquera le 70ème anniversaire de la création de l’état hébreu et pour les Palestiniens, de la « Nakba », La « Catastophe » qui chassa une grande partie d’entre eux de chez eux et en fit des réfugiés. La guerre sanglante menée par l’état hébreu menée en 2014 contre la Bande de Gaza contrôlée par le Hamas nous rappelle que cette question Israélo-Palestinienne fait tristement et régulièrement la une de l’actualité, qu’elle empoisonne les relations euro-arabes, empêche toute construction d’un espace euro-méditerranéen plus ouvert, plus prospère et qu’elle nourrit les discours de haine et d’exclusion.

En lire plus.